sam. Juil 20th, 2024

Luca Banchi a été interviewé par La Gazzetta dello Sport après ses cinquante premiers jours en tant qu’entraîneur de Virtus. « La chose la plus belle jusqu’à présent ? La disponibilité de tout le monde à mon égard, du club, des joueurs, du staff et des supporters. Le moins beau ? Mon expérience me dit que ce ne sera pas toujours septembre et octobre, les saisons sont longues et stressantes. Il y aura d’autres défaites, donc je remets mon jugement à plus tard car c’est quand on fragilise l’équilibre qu’on met à l’épreuve la cohérence. Cela arrivera, comme je l’ai dit après la défaite à Crémone ».

A propos du leader de Shengelia. « Il a connu un été tourmenté avec le club qui l’a sollicité. La charge avec laquelle il est arrivé après l’excellente Coupe du monde n’a pas été ébranlée. Virtus a fait un grand investissement sur lui et lui sur Bologne en choisissant de rester. On sent qu’il aime jouer ici ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *