lun. Mai 27th, 2024

Un clin d’œil au passé pour miser sur le patrimoine du présent et de l’avenir. La confrérie d’Araceli a récemment présenté le nouveau rostrillo de son image liturgique titulaire, une pièce qui s’ajoute au trousseau de cette sculpture de Castillo et qui reproduit un ancien que la Vierge possédait jusque dans les années quarante du siècle dernier et dont la trace a fini par être perdue.

Ce rostrillo en particulier, en argent sterling et perles, a été conçu et exécuté par María Belén Hernández. au cours des derniers mois et, dans le respect des délais prévus, il sera diffusé pour la première fois. pendant le baiser de Marie Très Sainte d’Araceliqui aura lieu les 11 et 12 octobre de 10h00 à 14h00 et de 18h00 à 21h00 dans l’église paroissiale de San Andrés. Au cours du processus de fabrication de cette petite rosette, les opérations suivantes seront réalisées différents donateurs ont participé qui, de manière anonyme, ont apporté leur contribution pour aider à financer l’exécution du projet.



Par ailleurs, une sœur et une fidèle de la confrérie a livré une nappe d’autel faite à la main en fil de dentelle au fuseau blanc.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *