mer. Mai 29th, 2024

Personne n’est indifférent au fait que les 2023 a un protagoniste clair : la confrérie d’El Cachorro, qui est encore plongée dans la célébration du cinquantième anniversaire de la Virgen del Patrocinio, sans oublier les multiples Via Crucis du Cristo de la Expiración ou la participation de l’image de Ruiz Gijón au Santo Entierro Grande. À tout ce maelström s’ajoute la confirmation de la procession extraordinaire du titulaire en novembre ou d’un présence possible du crucifié à Rome pour le Jubilé des Confréries.

À cet égard, le frère aîné, José Luis Aldea, s’est exprimé au micro de PTV Sevilla, dans l’émission Sentir Cofrade. Dans un communiqué, le responsable de la confrérie a précisé que cette question « est quelque chose qui se trouve actuellement à un niveau absolument embryonnaire, Mille questions doivent être résolues et sa complexité est compréhensible par tous. Qui sait, Dieu le dira. Aujourd’hui, rien n’est clair. Rêver est gratuit, ce serait un rêve, Mais il faut mettre les pieds sur terre car c’est un sujet très difficile. Dieu dira si cela aboutira ou non.



Au cours de son discours, M. Aldea a également a donné quelques informations sur la procession extraordinaire de la Virgen del Patrocinio, L’objectif est de renforcer son « caractère didactique », c’est-à-dire de promouvoir et de récupérer la force de l’invocation du Patrocinio dans le quartier et dans la fraternité, car c’est ainsi que la corporation était connue à l’origine. En ce qui concerne la logistique de l’extraordinaire, qui clôturera « une année très réussie », il précise que « le calendrier n’est pas encore complètement défini, mais il sera en l’après-midi avec une totale certitude. Et puis ce sera une un parcours a priori un peu similaire à celui du chemin de croix, nous irons probablement jusqu’à l’église de Santa Ana, la suite du parcours reste à voir ».

Enfin, le frère aîné a rapporté que la reproduction de la saya de Olmo perdue dans l’incendie est « pratiquement terminée ». et si Dieu le veut, ce sera celle que la Vierge portera ce jour-là ». Cette année est sans aucun doute une année spéciale pour la Confrérie du Cachorro pour de nombreuses raisons, non seulement à cause de l’anniversaire de l’incendie et de la bénédiction de l’image actuelle par Duarte, mais aussi parce que c’est le 50e anniversaire de la première procession du dais de l’Olmo, l’un des grands joyaux de la broderie sévillane, et le centenaire de la première procession de la Señorita primitive de Triana.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *