dim. Sep 24th, 2023

Image curieuse de ce que l’on peut voir ces jours-ci dans la Collégiale du Sauveur. Les images de la Señor de Pasión et de la Virgen de la Merced ont été transférées.provisoirement à un nouvel emplacement dans cette église centrale. Concrètement, à partir du 15 août et jusqu’à la fin du mois, ces deux statues titulaires seront déplacées vers un nouvel emplacement dans cette église centrale. seront vénérées sur le retable à l’entrée de la chapelle sacramentelle.

Concrètement, le Seigneur de la Passion, vêtu de la tunique des roses de la Passion (1900) et portant une couronne d’épines et de potences, se trouve juste devant la grille de l’entrée de la chapelle. À sa droite, la Vierge de la Merced, avec un manteau bleu et une ceinture brodée de couleur bordeaux, occupe la place habituellement occupée par la Vierge du Voto, qui a été déplacée sur le côté gauche du retable.



Selon la confrérie elle-même, « la raison de la fermeture temporaire de la chapelle et du transfert des images est la suivante travaux effectués à l’intérieur de la voûte des toits de la chapelle sacramentelle ».

Le retable

Chef-d’œuvre du sculpteur et retable portugais. Cayetano de Acosta, exécuté entre 1756 et 1764. C’est précisément le succès professionnel obtenu avec la création de ce grand retable-portail qui amena le chapitre du Colegial à lui confier la réalisation du retable principal de l’église, considéré comme l’un des chefs-d’œuvre des retables baroques sévillans.

Cette œuvre sert d’entrée à l’intérieur de la chapelle sacramentelle, une chapelle dédiée au Saint-Sacrement et, par conséquent, son thème iconographique devait être consacré à l’exaltation de l’Eucharistie.

Lire aussi:  C'est l'itinéraire du Cristo de las Almas de los Javieres pour le Via Crucis des Confréries de Séville.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *