mer. Juil 24th, 2024

Une scène inhabituelle, mais pour une cause plus que justifiée dans le quartier d’Alcosa. La confrérie des abandonnés a lancé le les travaux d’installation du nouveau retable qui présidera son saint patron marial à l’intérieur de son siège canonique. Comme la corporation elle-même l’a annoncé il y a quelques semaines, l’église restera fermée au culte pendant tout le mois d’août, période prévue pour l’adaptation du presbytère et l’installation du nouveau retable. Ainsi se réalise une attente historique de cette confrérie : que la Vierge qui donne son nom à la paroisse la préside d’une place privilégiée.

Pour cette raison, la corporation a décidé de déplacer la Virgen de los Desamparadosainsi que d’autres images comme celle de San Francisco Javier, à des dépendances attenantes à l’église, pour entretenir la prière et celle de tous ses voisins. Pour visiter et prier la Vierge douloureuse, il faut en faire la demande aux frères dans la petite chapelle aménagée dans la sacristie, aux heures d’ouverture suivantes : le samedi avant les messes de 9h00 et 20h00, et le dimanche à 10h00, 13h00 et 20h00 (adoration du Saint-Sacrement à 19h00).



Ainsi, si les délais sont respectés, en septembre prochain – et près d’un demi-siècle après son arrivée dans le quartier – la Virgen de los Desamparados présidera son église paroissiale. Le nouveau retable, comme nous l’avons signalé dans cette maison, est celui qui abritait la Virgen de los Desamparados de San Esteban jusqu’à l’été dernier, bien qu’il ait subi certaines modifications. Le nouvel autel en question a été conçu par Alejandro Gómez, y se compose de deux niveaux distincts. Au premier niveau se trouvent saint François et saint Antoine, deux saints étroitement liés à la corporation. Au deuxième niveau, sous forme de niche, se trouve le tabernacle avec deux petites niches latérales.

Dans le style néoclassique, l’image de Notre-Dame des Abandonnés serait conservée dans cet espace. L’ensemble est complété par une « accolade franciscaine » qui couronne le temple, avec le Christ descendant de la croix et saint François le recevant dans ses bras.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *