lun. Juil 22nd, 2024

L’inflation est restée ferme en juin sur une base mensuelle, comme elle ne l’a pas été depuis mai 2021, et a ralenti à +6,4% de +7,6% sur une base tendancielle. C’est ce qu’a indiqué l’ISTAT, précisant que la décélération du taux d’inflation reste due, en premier lieu, au ralentissement en tendance des prix des biens énergétiques non réglementés (de +20,3% à +8,4%) et, dans une moindre mesure, des produits alimentaires transformés (de +13,2% à +11,9%), des services de transport (de +5,6% à +3,8%), des autres biens (de +5,0% à +4,8%) et des services récréatifs, culturels et de soins personnels (de +6,7% à +6,5%). D’autre part, la dynamique de l’indice global a été soutenue par les augmentations des prix des produits alimentaires non transformés (de +8,8% à +9,6%).

L’inflation de base, nette de l’énergie et des aliments frais, a continué à ralentir (de +6,0% à +5,6%), tout comme l’inflation nette des seuls biens énergétiques (de +6,2%, enregistrée en mai, à +5,8%). Les prix des produits alimentaires, ménagers et de soins personnels ont ralenti en termes de tendance (de +11,2% à +10,7%), de même que ceux des produits à fréquence d’achat élevée (de +7,1% à +5,8%). En glissement annuel, la croissance des prix des biens a ralenti (de +9,3% à +7,6%) et, dans une moindre mesure, celle des services (de +4,6% à +4,3%), ramenant l’écart d’inflation entre les segments des services et des biens à -3,3 points de pourcentage, contre -4,7 en mai.

La stabilité cyclique de l’indice global est affectée par la dynamique opposée de plusieurs composantes : d’une part, la croissance des prix des aliments non transformés, des services récréatifs, culturels et de soins personnels (tous deux à +1,0%), des aliments transformés (+0,5%) et des services liés au transport (+0,3%), d’autre part, la baisse des prix des biens énergétiques non réglementés (-4,5%). L’inflation acquise pour 2023 est stable à +5,6% pour l’indice global, tandis qu’elle s’élève à +4,9% pour la composante de base. Selon les estimations préliminaires, l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) a augmenté de 0,1 % sur une base mensuelle et de 6,7 % sur une base annuelle (en nette décélération par rapport à +8,0 % en mai).

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *