mar. Mai 28th, 2024

Augmenter l’emploi féminin, la présence des femmes aux postes de direction et réduire les inégalités entre les hommes et les femmes, avec tous les avantages qui en découlent d’un point de vue social et économique. Tels sont les objectifs du projet de formation coopérative Feuille : leadership fémininprésenté à Rome par Federlus-Fédération des banques coopératives de crédit du Latium, de l’Ombrie et de la Sardaigne et par Confcooperative Lazio adressée aux dirigeants des Bcc et des coopératives du Latium. L’événement s’est déroulé en présence du président de Federlus Maurizio Longhi le président de la Confcooperative Lazio Marco Marcocci  et le directeur de Fondosviluppo  Silvia Rossi.  Le projet prévoit un programme multidisciplinaire d’une durée de 50 heures, divisé en huit modules, qui couvrira les différents sujets importants pour promouvoir une plus grande implication des femmes dans la vie professionnelle et consolider les compétences des femmes cadres par le biais de conférences et d’activités en présence : des nouveaux modèles de vie professionnelle à la gestion moderne des entreprises, en passant par les opportunités d’accès au crédit, le langage du genre, la communication et le travail en réseau. Plusieurs études ont montré que les entreprises qui appliquent l’égalité des sexes et l’inclusion deviennent plus productives, plus innovantes et plus efficaces, et qu’elles sont mieux positionnées sur le marché. Le Fonds monétaire international a calculé que si l’emploi des femmes en Italie atteignait celui des hommes, le PIB de notre pays augmenterait de 11 %. Aujourd’hui en Italie, malgré quelques améliorations, l’emploi des femmes est inférieur d’environ 17 points de pourcentage à celui des hommes et les femmes gagnent environ 16 % de moins que les hommes. C’est pourquoi, face à la volonté manifeste du monde coopératif de participer activement au changement, Federlus et Confcooperative Lazio, avec le soutien de Fondosviluppo, et la participation de iDEE-Association des femmes dans le crédit coopératif a décidé d’organiser cette activité de formation. « Une plus grande implication des femmes dans le travail et les processus de prise de décision est certainement la priorité des banques de crédit coopératif. En tant qu’organisations attentives avant tout au bien-être social de l’individu, nous nous engageons à promouvoir la participation des femmes, à assurer un juste équilibre entre les activités professionnelles et familiales, et nous sommes conscients que la croissance sociale et économique du pays, et aussi de nos banques, dépend de notre capacité à assurer l’équilibre entre les hommes et les femmes. C’est pourquoi, avec la Confcooperative Lazio, nous avons décidé d’organiser ce projet de formation, destiné aux femmes dirigeantes des banques de crédit coopératif et des coopératives, afin de leur donner tous les outils pour augmenter l’inclusion des femmes et soutenir la croissance du leadership féminin », a commenté le président de Federlus.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *