ven. Juin 14th, 2024

Tiré de l’articleÉtude sur les clients du secteur automobile 2023 L’enquête réalisée par Quintegia  (Centre d’études et de recherches sur l’innovation et les
de la mise en réseau) sur les tendances et les attitudes des consommateurs d’automobiles, un résultat assez significatif est apparu sur l’avenir de la voiture : près de 50 % des clients potentiels s’intéressent aux nouvelles marques du secteur, principalement asiatiques,  et si l’on considère la génération Z – les natifs du numérique – le pourcentage s’élève à 89 %. L’Observatoire sur le comportement et les attentes des consommateurs s’est concentré sur plusieurs points focaux du secteur, qui deviennent de véritables outils au service d’une réflexion sur le marché actuel et les stratégies pour faire face à l’avenir. L’analyse a pris en compte 5 478 acheteurs de voitures neuves dont 41 % l’ont achetée au cours des deux dernières années, et plus de 100 questions.

ACHAT EN LIGNE.  Le web n’est pas encore devenu un canal d’achat privilégié. Cependant, les données montrent un potentiel assez important, qui est destiné à croître. 35 % des personnes interrogées se disent prêtes à acheter un véhicule via une plate-forme Internet, et 15 % des concessionnaires affirment avoir mis en œuvre le commerce électronique à divers degrés d’exhaustivité (la gamme s’étend de ceux qui autorisent uniquement la réservation en ligne à ceux qui garantissent l’ensemble du processus d’achat).
En Italie, en ce qui concerne les formules d’achat, la propriété continue de prévaloir, mais une lueur d’espoir s’ouvre grâce aux 20% de l’échantillon qui se déclarent « très/assez » prêts à évaluer la souscription d’un abonnement « tout compris » (incluant la vignette, l’assurance et l’entretien). On estime, en accord avec le point de vue des concessionnaires, qu’en 2026 la part des « possibilistes » passera à 30%, mais à l’avenir des outils de communication capables d’expliquer et de relater les avantages d’un tel choix seront indispensables.

DURABILITÉ ET ÉLECTRIFICATION.  Les Italiens ont une attitude responsable, en termes de sensibilisation,
à l’égard des questions environnementales : 52 % des propriétaires de voitures électriques déclarent que l’objectif de limitation de l’impact environnemental a pesé « beaucoup » dans leur décision d’achat, un chiffre qui atteint 91 % si l’on tient compte de la réponse « beaucoup ». Cela signifie que le développement durable est devenu un moteur concret et qu’il prend forme dans la chaîne d’approvisionnement automobile. À la question « Envisageriez-vous d’acheter une voiture entièrement électrique ? », 43 % ont répondu « non », 39 % « je ne l’exclurais pas a priori » et 18 % « oui ». Ce dernier chiffre, comparé à la part de marché actuelle des BEV (3,7 % source : UNRAE), est considérablement plus élevé et montre l’ouverture des consommateurs à l’égard de cette nouvelle source d’énergie.

EXPÉRIENCE D’ACHAT.  Si la marque joue toujours un rôle clé au sein de la concession, le véritable défi pour la distribution automobile est la personnalisation du service : l’expérience de la distribution représente un tournant en raison de la présence d’un public de plus en plus hétérogène, qui nécessite des approches dédiées et sur mesure de la part du personnel de la concession. La concession devient un lieu physique où les gens peuvent expérimenter, découvrir et apprendre les valeurs de la marque. En fait, 65% des concessionnaires interrogés déclarent mettre en œuvre une série de processus pour rendre la collecte de données fonctionnelle afin de construire une relation de plus en plus personnalisée, de qualité et durable avec le client.

C NE CERTAINE FAÇON DE SE DÉPLACER EST EN TRAIN DE CHANGER.  La mobilité multimodale décrit la manière dont le consommateur aborde le thème du transport dans notre pays, en examinant et en envisageant différentes solutions de mobilité au cours des trois prochaines années. Bien que la voiture reste le protagoniste incontesté de ce scénario, d’autres possibilités et options interviennent : des transports publics au partage, en passant par l’utilisation de scooters, de vélos électriques, de services de mobilité à la demande, de location de voitures et de vélos à court et à long terme. Dans ce contexte, 70 % des clients intéressés par les services de mobilité intégrée considèrent les concessionnaires comme un interlocuteur valable à qui s’adresser pour tirer parti de ces possibilités.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *