jeu. Avr 18th, 2024

Tout se passe comme prévu dans le Fraternité de l’amour. La corporation Domingo de Ramos progresse dans la restauration du retable en céramique de son saint patron situé dans la rue Villegas, le plus grand représentant une image de la Semaine Sainte à Séville. Comme nous l’avions signalé à l’époque, une grande toile reproduisant le retable susmentionné recouvre déjà l’échafaudage installé pour cette intervention qui durera jusqu’en septembre.

Plus précisément, les proportions de la toile sont les suivantes. 5,25 mètres de haut sur 6,40 mètres de large. La société a également installé, juste à côté de cette reproduction, un autre panneau avec un contenu explicatif sur cette restauration, dont 80 % seront financés grâce à l’aide de l’Union européenne. appel régional à subventions pour la conservation-restauration et l’inventaire des biens mobiliers du patrimoine historique à caractère religieux de notre communauté.



Cette restauration spécifique consistera principalement en une intervention globale de conservation et de restauration du retable, à la fois sur le support et sur les couches picturales.. Les traitements commenceront par le nettoyage chimique et mécanique des dépôts superficiels, de la saleté et des poussières adhérentes, des traces de suie et de fumée des bougies et des vernis oxydés. Ils se poursuivront par la désinsectisation des supports ligneux, la reconstruction volumétrique et le stucage de toutes les pièces manquantes et leur réintégration chromatique, pour aboutir à l’application d’une couche de protection finale.

L’équipe qui travaillera sur le retable sera composée des conservateurs-restaurateurs María Teresa Béjar Rodríguez, Rocío Remedios Durán Molina, Ana Marín López, José Carlos Córdoba González et Estela del Alba Villarreal Pérez, ainsi que de l’historienne de l’art Pilar Prados Gómez et du photographe Daniel Salvador Almeida, spécialisé dans les œuvres d’art.

Cette intervention permettra d’augmenter la valeur de cette tuile. daté de 1930 et réalisée par le peintre céramiste Enrique Mármol Rodrigo en collaboration avec Manuel Cañas. Installée sur la façade de l’église située à l’angle de la rue Villegas et de la Plaza del Salvador, cette œuvre – qui mesure 3,75 mètres de large et 4,80 mètres de haut – a été bénie le 18 novembre 1930, huit ans seulement après l’arrivée de la confrérie à l’église du Divin Sauveur.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *