mar. Avr 23rd, 2024

Ils racontent les frères de La Cène (jeunes et vieux, acolytes et costaleros, nazarenos et dévots) que le matin de la Fête-Dieu a une signification particulière. Le matin du dimanche des Rameaux est lumineux, clair, diaphane et bienheureux, un bonheur absolu qui éclate dans le pain de midi ; mais il y a une intimité, une suprême délicatesse, une touche ineffable de Dieu dans l’air à l’aube de la Fête-Dieu. Plus d’un demi-siècle sans manquer le rendez-vous. En privé, lors des processions. Quoi qu’il en soit, Sa Divine Majesté fait ses adieux à son peuple en étant une seule et même personne dans la rue Placentines.

Des trilles mauves de l’aube, Du romarin fraîchement coupé qui fait ressortir son vert des grappes de raisin et de blé suspendues aux frises et aux autels, de l’eau-de-vie et de l’huile du Postigo et de Santa Cruz, de l’agitation brûlante des Francos, du soleil lui-même glissant dans les paumes du Seigneur de la Cène. Différentes étapes de la vie qui se rejoignent, pleines et épanouies, dans le torse infini de Jésus.



À moins de vingt-quatre heures du retour de cette lumière musquée, sèche et brune, dans les ombres de Gérone, nous sauvons une image qui reste, comme on dit, inchangée malgré les temps : Le Seigneur de la Cène regagnant son temple après la procession du Corpus Christi en 1990.   L’estimé membre de la confrérie notera que le Seigneur est placé sur le paso de l’Humilité et de la Patience avant l’inclusion du surcot et du candélabre sculptés par Juan Mayorga deux ans plus tard, en 1992. Le paso est décoré d’une frise d’œillets blancs, d’une monture rouge et de plusieurs centres de nardos autour de la sculpture.

En outre, à titre de curiosité, pendant le tournage, réalisé par Producciones BARRIO, on peut contempler le la procession sur la place de San Francisco devant l’autel de la Hiniesta Gloriosa, un itinéraire qui a été modifié. À six heures et demie du matin de ce jeudi imminent, les cofrades de Séville clôtureront leur cycle particulier de festivités printanières, à condition que la pluie – si urgente et nécessaire – les respecte.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *