sam. Fév 24th, 2024

A Triste nouvelle pour la religiosité sévillane. La communauté des Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul, qui appartenait à l’Ordre des Prêcheurs de Séville, s’est retrouvée dans une situation de crise. couvent de San Cayetano, quittent le monastère. presque un siècle après leur arrivée. Pour cette raison, et à la demande de la communauté elle-même, la Vierge du Rosaire de San Julián présidera une série d’actes et de services en compagnie des moniales avant leur départ.

Après consultation et approbation de l’autorité ecclésiastique correspondante, l’image de Fernández-Andes sera transférée à titre privé à la chapelle du couvent susmentionné, où elle recevra le culte du 31 mai au 5 juin. Les religieuses travaillent pour ce couvent depuis plus de neuf décennies, et « elles sont tellement attachées à notre corporation que les toutes les religieuses du couvent sont des sœursdepuis notre arrivée dans la paroisse en 1949″, selon la corporation.



Les actes et les services qui auront lieu seront les suivants :

  • Jeudi 1er juin à 20 heures, célébration d’une messe d’action de grâces et d’adieu à l’ordre, dans la chapelle du couvent présidée par la Vierge, qui sera célébrée par le Révérend M. N.H.D. Amador Dominguez Manchado, curé de San Julián et Santa Marina et directeur spirituel de la confrérie.
  • Vendredi 2 juin à 21 heures XIVe Exaltation à Notre-Dame du Rosaire, par M. José Antonio Ruiz Nieto.

De même, et pour clore ces journées de coexistence avec nos moniales, dans la matinée du dimanche 4 juin, Notre-Dame du Rosaire a été exaltée. présidera l’autel annuel que la corporation érige en l’honneur de Sa Divine Majesté dans le hall d’entrée du couvent pour la traditionnelle procession eucharistique paroissiale dans les rues de la paroisse.

Lire aussi:  La recherche de l'excellence vestimentaire lors de la Semaine Sainte à Séville

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *