mar. Juin 18th, 2024

Le Rosée a déjà commencé dans de nombreuses municipalités de Séville, où les confréries se sont mises en route pour rencontrer la Blanca Paloma. Elles l’ont fait au cours d’un week-end marqué par la instabilité météorologiqueavec un ciel nuageux, des averses occasionnelles et une baisse marquée des températures. Cette tendance se poursuivra la semaine prochaine, avec des maxima qui ne dépasseront pas les 30 degrés Celsius.

Après un mois d’avril historique en raison de la chaleur et une première quinzaine de mai typique de l’été, le temps a changé du tout au tout. Le pèlerinage d’El Rocío 2023 sera marqué par pluie et froid. C’est en tout cas ce que prévoit l’Agence de l’environnement et de la santé publique (AESP) de l’Union européenne. Agence météorologique nationale (Aemet) pour les prochains jours.



Cette semaine, la semaine de la Pentecôte, commence avec une probabilité de pluie qui atteindra 95 % dans les heures centrales de la journée. Ce jour-là, Morón de la Frontera (à 9h30) et la nouvelle branche de Montequinto, qui partira à 17h00 de la paroisse de Nuestra Señora de las Flores, dans le quartier nazaréen, passeront la nuit à l’aérodrome de Tablada. Ils passeront la nuit à la base aérienne de Tablada. Les branches Osuna, Ecija, Carmona, El Viso del Alcor, Marchena (pas une branche) et Tocina sont déjà en route depuis ce week-end.

Du mardi au vendredi

L’instabilité se poursuivra mardi, avec un risque de précipitations de 80%. Ce jour-là, plus de dix affiliés partiront, dont le Castrense de Tablada, le premier à partir de la capitale de Séville. Elle sera rejointe par d’autres comme La Algaba, Salteras, Valencina de la Concepción, Coria, Utrera, Los Palacios, Tomares, San Juan de Aznalfarache, Lebrija et Olivares.

Mercredi et jeudi sont les jours où le risque de pluie est le plus faible. Le mercredi, presque toutes les confréries de la capitale andalouse, y compris Triana et Séville, partent. Le jeudi est le jour le plus chargé pour les confréries de Villamanrique de la Condesa. Le vendredi, avec toutes les confréries sur les routes, le risque de pluie est très faible, seulement 25%, selon l’Aemet.

Vendredi est aussi le jour où les températures seront les plus élevées, avec un maximum de 30 degrés Celsius.. Le reste des jours, les températures resteront comprises entre 23 degrés ce lundi et 28 degrés jeudi. Les températures minimales seront comprises entre 13 et 16 degrés Celsius.Ces valeurs sont plutôt basses et nécessiteront l’utilisation de vêtements chauds pour les séjours de nuit, où les bougies sont interdites depuis des décennies pour faire face au froid.

Le week-end

Pour le week-end au village, l’Aemet ne prévoit que la journée de samedi, pour laquelle la probabilité de pluie passe à 65% et un maximum de 24 degrés à nouveau. Sur les sites météo tels que eltiempo.esEn hiver, l’instabilité se poursuivra jusqu’au lundi de Pentecôte (jour du départ de la Virgen del Rocío), avec la présence de précipitations.

Le dernier pèlerinage pluvieux de mémoire d’homme a été celui de 2016, lorsque des tempêtes continues ont empêché le passage des confréries le long de la Raya Real, qui a été complètement inondée d’eau. Une telle situation n’est pas attendue cette année, en raison de la forte sécheresse qui sévit dans les campagnes et du fait que les précipitations ne seront pas aussi abondantes. Le gué de Quema, en effet, sera privé d’eau, à moins que les pluies attendues ne provoquent un véritable miracle et ne fassent oublier la controverse qui a surgi ces dernières semaines à propos de la demande de la Junta de libérer de l’eau dans cette partie d’Aznalcázar.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *