sam. Mai 25th, 2024

Des années de travail qui aboutissent à une fin heureuse. La Confrérie sacramentelle de Santa Marta, à Los Molares, est désormais une réalité. L’archevêque de Séville, Monseigneur José Ángel Saiz, a signé le 5 mai l’acte de fondation de la Fraternité sacramentelle de Santa Marta. décret d’érection de cette nouvelle corporation.qui vénère la patronne de cette commune sévillane. Depuis des temps immémoriaux, les habitants de Molare vouent un culte inconditionnel à Santa Marta. Cependant, il y a plus d’un siècle, la confrérie primitive est tombée en prostration et a été déclarée éteinte.

Après plusieurs tentatives de revitalisation de cette dévotion, le décret de reconnaissance en tant que confrérie a été approuvé dimanche dernier pour ce qui était alors l’Agrupación Parroquial de Santa Marta. Avec plus de 500 frères et sœurs, l’Agrupación Parroquial de Santa Marta fait sa procession dans l’après-midi du 29 juillet.. La réalisation de la nouvelle image du saint a servi de stimulant pour renforcer et accroître la dévotion envers le saint patron, qui n’a jamais disparu dans la ville.



En 1954, un groupe de paroissiens et le curé de la paroisse décidèrent de confier la réalisation de l’image à l’artiste originaire de Carmona. Francisco Buizaqui l’a offerte à la paroisse en mars 1955. Elle a été conçue par l’artiste en bois de pin des Flandres, d’une hauteur totale de 120 cm, étuvée à la feuille d’or et richement polychromée. Les bras, dans une attitude de bénédiction, portent comme attributs de l’acétate et de l’hysope et reposent entièrement sur une tarasca (serpent ou dragon), faisant allusion au miracle accompli par le saint et symbolisant le triomphe de la foi en Dieu sur le mal et le péché. Restaurée en 2018, elle préside l’autel de l’église paroissiale du même nom, de style mudéjar, profondément réformée au XVIIIe siècle.

Tout indique la dévotion à Santa Marta dans cette localité. remonte au moins au XIVe siècle, bien que des documents indiquent que l’église paroissiale de la ville de Los Molares était déjà dédiée à la sœur de Lazare et de Marie en 1470.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *