mer. Mai 29th, 2024

La nouvelle était dans l’air depuis quelques jours mais aujourd’hui la confirmation est arrivée : Vice Media a déposé le bilan (certains parlent de chapitre 11). Le groupe américano-canadien fondé en 1994 par Suroosh Alvi et Gavin McInnes sera vendu à un consortium de créanciers – Fortress Investment Group, Soros Fund Management et Monroe Capital – pour 225 millions de dollars. Le groupe de créanciers rachètera la quasi-totalité des actifs de Vice : Vice News, Vice TV, Vice Studios, Pulse Films, Virtue, Refinery29 et i-D.

Les trois créanciers vont assumer un passif estimé entre 500 millions et 1 milliard de dollars. La valorisation de Vice Media en 2017 était encore de 5,7 milliards de dollars. Vice Media, considérée comme l’une des entreprises médiatiques les plus innovantes de ces dernières années, a beaucoup souffert des turbulences du secteur causées par l’instabilité économique et la baisse des recettes publicitaires. Fin avril, Vice avait déjà annoncé le licenciement de 100 de ses 1 500 employés dans le cadre d’un processus de réorganisation qui a abouti à l’annulation de son programme d’information hebdomadaire Vice News Tonight. « Nous aurons de nouveaux propriétaires, une structure de capital plus simple et la capacité de fonctionner. Nous espérons achever le processus de vente dans les deux ou trois prochains mois », ont déclaré Bruce Dixon et Hozefa Lokhandwala, PDG de Vice, dans un communiqué. Mais il est certain que peu de gens auraient pu prédire que la faillite en résulterait.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *