lun. Mar 4th, 2024

Il n’y aura pas d’eau pour les rocieros dans le Quema pour le prochain pèlerinage.. Les irrigants de la région d’Aljarafe ont demandé à la Confédération hydrographique du Guadalquivir (CHG) que le déversoir Le déversement du réservoir de l’Agrio par la rivière Guadiamar dans cette enclave d’Aznalcázar aura lieu après la Pentecôte, ce qui signifie que la mesure demandée par la Junta de Andalucía pour garantir que ce site soit comme il l’était les années précédentes, lorsque des milliers de pèlerins le traversent et que les baptêmes des « rocieros » y sont célébrés.

Cette demande a fait l’objet d’une controverse ces dernières semaines, en raison de la situation des sécheresse qui touche la province. La ministre de la Transition écologique elle-même, Teresa Riberaa qualifié cette demande du gouvernement de Juanma Moreno d' »inopportune ». Les confréries des « rocieras » se sont tenues à l’écart de cette controverse. Même le président de la Hermandad Matriz de Almonte, Santiago Padillaa déclaré vendredi dernier que la corporation n’est pas favorable au lâcher d’eau, car elle est consciente du manque d’eau dont souffre la campagne andalouse.



La demande de la délégation du gouvernement de la Junta de Séville (responsable du Plan Romero dans la province) sollicite chaque année l’aide de l’Union européenne. gué de Quema L’eau est à la disposition des confréries. Elle le fait en profitant des lâchers d’eau du réservoir d’Agrio par la CHG pour les irrigants de la zone. Cependant, cette année, cette demande a été pour le moins grinçante en raison de l’état d’urgence face à la sécheresse. Finalement, la mesure ne sera pas appliquée. La Confédération a confirmé ce lundi à Diario de Sevilla les nouvelles avancées par La Ser: les irrigants ont demandé que l’eau soit libérée une fois le pèlerinage terminé.Ils considèrent que les dates ultérieures sont plus appropriées pour leurs cultures. En conséquence, le pago Aznalcázar sera privé d’eau lors du passage des rocieros la semaine prochaine. Ce ne sera pas non plus le cas pour le retour, car le débit du Guadiamar sera augmenté à partir du 29 mai (lundi de Pentecôte), mais l’eau du réservoir d’Agrio mettra au moins quatre jours pour atteindre cette enclave.

Lire aussi:  La Vierge de Valme sera couronnée ce samedi à Dos Hermanas à l'occasion du cinquantième anniversaire de son couronnement

Pluies possibles

Il faudra cependant surveiller le ciel ces jours-ci, puisque l’Agence météorologique d’État (Aemet) prévoit des pluies dans la province pour mercredi et jeudi.. La probabilité la plus élevée est enregistrée jeudi après-midi, avec 70 % de chances de précipitations. En tout état de cause, ces tempêtes ne résoudront pas l’important déficit hydrique de la région.

Le gué du Quema sans eau sera l’une des caractéristiques de ce Rocío, dont une autre des nouveautés sera le passage de l’eau. la limitation des tracteurs le long de la Raya Real.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *