mar. Avr 16th, 2024

Fidèle à la tradition, la Confrérie de la Vierge de la Cabeza de Séville s’est rendue chaque année au Cerro del Cabezo pour participer au pèlerinage de la sainte patronne, l’un des plus anciens et des plus nombreux d’Espagne. En ce dernier dimanche d’avril, la glorieuse image a parcouru les sentiers escarpés qui entourent son sanctuaire, attirant des milliers de fidèles venus de toute l’Andalousie.

La procession de Séville est arrivée à Andújar vendredi dernier, vers sept heures et demie du soir, où elle a été accueillie par les autorités civiles et la confrérie Matriz. Pour l’occasion, le Simpecado portait un crespón noir en mémoire de José María Pérez, ancien frère aîné de la confrérie, décédé en février dernier.



Samedi, la corporation a fait sa présentation à la Virgen de la Cabeza, dans son sanctuaire, après cinq heures de l’après-midi. Cette année, en 2023, la confrérie a décidé d’utiliser le jeu de baguettes fondateur de 1931, décoré dans le style typique du pèlerinage. Hier, dimanche, la corporation a participé de manière formelle et institutionnelle à la procession qui, dès le matin, a conduit la Morenita à travers cet environnement naturel, en chantant des pasodobles, des applaudissements et le « Morenita y pequeñita ». De retour dans la capitale, le compte à rebours commence jusqu’à un nouveau mois d’octobre, au cours duquel la patronne liturgique de la fraternité filiale reviendra dans les rues de la capitale andalouse.

Détails

À titre d’anecdote à partager et à garder à l’esprit, diverses entreprises ont été présentes d’une manière ou d’une autre dans ce pèlerinage. Par exemple, le Groupe des fidèles de San Benito Abad de Séville a offert une médaille de leur saint patron, qui a ensuite été placée sur le simpecado de la confrérie. Autre détail, la Virgen del Dulce Nombre, d’Alcalá de Guadaíra, porte une médaille avec l’iconographie en relief de la Virgen de la Cabeza, une confrérie affiliée fondée en 1931 à San Vicente et qui continue aujourd’hui encore à recevoir un culte fructueux à San Juan de la Palma.

Lire aussi:  Tous les détails du couronnement canonique de la Vierge de las Angustias à Sanlúcar la Mayor

La confrérie a également offert un bouquet de fleurs à la Vierge de la Amargura le samedi saint dernier avant la participation au Santo Entierro Grande, un symptôme indéniable de la bonne santé dont jouissent les relations fraternelles de ce temple.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *