ven. Juin 21st, 2024

Jours de nostalgie, souvenirs et émotions dans la rue San Luis. La fraternité des Résurrection a célébré le cinquantième anniversaire de la création du Seigneur d’une manière très spéciale : l’image a été vénérée ce week-end dans la chapelle du Colegio de La Salle, où la confrérie a été fondée et où la statue a été bénie par Francisco Buiza en 1973.

De nombreux fidèles et dévots ont participé à la messe d’action de grâces dans l’après-midi du 14 avril, ainsi qu’aux communions célébrées samedi. En outre, l’image a été exposée en « besapiés » pendant toute la durée de ce dimanche, et jusqu’à mercredi prochain tous ceux qui le souhaitent peuvent venir dans cette chapelle pour prier devant le Seigneur de la Résurrection, à l’endroit même où il se trouvait jusqu’en 1987.



Une histoire très particulière

La Confrérie de la Résurrection, à travers ses réseaux sociaux, a partagé des photographies pleines de symbolisme et significatives non seulement pour la confrérie, mais aussi pour deux frères en particulier. L’image la plus ancienne du Seigneur ressuscité date du jour de sa bénédiction, le 14 avril, et montre deux enfants entourant la sculpture de Buiza. Il s’agit d’Antonio et d’Ángel Navas Márquez, des frères de la confrérie qui ont participé à l’acte de bénédiction.

Cinquante ans plus tard, la confrérie a voulu rendre hommage et se souvenir de cet instantané avec ces deux protagonistes, qui ont à nouveau posé avec le Seigneur de la Résurrection. Un demi-siècle, ce n’est rien.

Restauration du Seigneur

Une fois ces événements commémoratifs terminés, la Sainte Résurrection sera retirée du culte et restaurée par Pedro Manzano. Les travaux à effectuer consisteront en la restauration complète du socle, le nettoyage général de la surface, l’élimination des repeints et la consolidation de la polychromie dans les endroits où cela est nécessaire (notamment sur le linceul qui recouvre le dos du Seigneur). Le Seigneur sera également soumis à des études radiologiques et une copie de sauvegarde numérisée sera réalisée. Les travaux dureront dix mois et le retour de l’image est espéré avant le prochain Carême.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *