sam. Avr 13th, 2024

Ce sera des Pâques studieuses pour la Famila Wuber qui, lundi à 20h, devra à nouveau affronter le Magnolia Campobasso dans le match 3 des quarts de finale du Scudetto. Dans le Molise, les Orange, cette fois en version rose, n’ont pas réussi à obtenir le laissez-passer pour les demi-finales, s’inclinant 67-66 dans une finale agitée.

Une excellente première mi-temps, abordée avec la bonne détermination (0-11 au début et 30-40 au long repos) est contrebalancée par une deuxième mi-temps en difficulté dans laquelle probablement la fatigue de 5 matchs en 8 jours et de 2 très longs voyages à Molise se fait aussi sentir. De mauvais pourcentages de tirs sur le terrain, et la bataille pour les rebonds a été perdue dans une soirée vraiment compliquée pour Sottana et ses coéquipières.

Une excellente première mi-temps
Famila prend un départ fulgurant et, grâce aux raids de Verona et aux triples de Keys et Howard à 3′, mène déjà 0-11. La réaction des locaux vient évidemment des mains de Parks, qui frappe deux fois de l’arc, forçant Dikaioulakos à un temps mort à la 7ème minute. Schio, en fait, continue à construire de bons tirs mais manque maintenant de précision : Campobasso gagne en confiance et avec Battisodo tamponne les lancers francs au buzzer pour 16-19.

Au début du deuxième quart-temps, l’inertie des locaux se poursuit et Scherf prend le dessus (20-19) mais la réponse orange est prête : Sottana mène un break de 11-0 avec l’aide de Mestdagh, Ndour et Mabrey qui porte le score à 20-30 à la mi-temps. C’est encore Parks qui sauve ses coéquipières et les débloque : Milapie, Kacerik et Abdi scellent le nouveau moins quatre. Mais la fin est pour Mabrey qui frappe deux fois de loin, d’abord sur une contre-attaque, puis en actionnant la sirène finale : 30-40.

Lire aussi:  EL - Real Madrid, grave blessure pour Yabusele : plusieurs mois de suspension

L’inertie de la course change
Schio aborde bien le troisième quart-temps aussi, mais laisse plus d’un panier sur le fer, pratiquement déjà fait, donnant à Molisana l’occasion de revenir dans le sillage : triples par Abdi et Parks pour moins quatre, encore cinq points par Scherf et c’est même un dépassement molisien à 25′, 43-42. Dikaioulakos arrête le jeu et Schio reprend le score, d’abord avec Keys et Sottana, puis avec Howard et Mabrey, qui marque également le triple pour égaliser à 53.

Mais le match a déjà basculé car Campobasso est maintenant en pleine confiance, entraîné par un Parks inarrêtable et par un Scherf qui ne commet plus d’erreurs : nouveau temps mort à la 33′ sur le triple 61-56. Howard et Keys reviennent au score et Verona, sur un steal de Ndour, dépose le premier panier en contre-attaque. Kacerik égalise et à 4″ de la fin, Parks pénètre et obtient une faute de Keys : 1/2 sur la ligne mais c’est suffisant car sur la remise en jeu qui suit, Schio n’est pas capable de construire une action propre et le tir forcé de Mabrey touche le fer. Campobasso célèbre, devenant la troisième équipe italienne à battre Schio en championnat et reportant toute discussion au match 3, lundi de Pâques à 20h à PalaRomare.

La Molisana Campobasso – Famila Wuber Schio 67-66 (16-19, 30-40, 53-53)

Famila Wuber Schio : Mabrey 20, Bestagno 1, Mestdagh 2, Sottana 7, Verona 10, Howard 8, Crippa 0, Keys 10, Penna 2, Ndour 6

La Molisana Campobasso : Del Sole ne, Narviciute ne, Togliani 4, Kacerik 4, Trimboli 2, Quinonez 4, Milapie 2, Battisodo 2, Parks 29, Vitali ne, Abdi 7, Scherf 13

Lire aussi:  A1 F - Akronos essaie, mais Faenza gagne à la dernière minute

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *