lun. Mai 20th, 2024

Le travail sur le nouveau manteau brodé est terminé. de la Virgen de la Salud. La confrérie de Triana conclut ainsi l’un des principaux projets patrimoniaux entrepris au cours de son histoire. Bien que la Vierge ait déjà eu une cape brodée pour son couronnement canonique, offerte par le groupe costalero, il s’agit dans ce cas d’une pièce entièrement brodée.

Une fois le travail achevé dans l’atelier de Jesús Rosado Borja, qui a suivi le projet de Francisco Javier Sánchez de los Reyes, la cape sera présentée aux frères et sœurs le mercredi 1er mars au Círculo Mercantil e Industrial de Sevilla. (Sierpes, 65). La confrérie informe que, pour y assister, il sera nécessaire de se rendre à la maison de la confrérie le mardi 14 et le mercredi 15 février, de 19 à 21 heures, dans le but de pour recueillir une invitation qui sera nominative et essentielle. pour assister à l’événement. Il y aura deux équipes : l’une à 20 h 15 et l’autre à 21 h 15. Les invitations seront disponibles dans la limite des stocks disponibles.



Approbation du manteau

C’était le mois dernier Janvier 2022 lorsque les frères de San Gonzalo, réunis en Chapitre Général, ont approuvé à la majorité absolue la création de cette nouvelle pièce textile, le premier manteau brodé que la Virgen de la Salud portera sous le dais depuis son incorporation à la confrérie en 1977. L’image porte actuellement une cape blanche unie. Le design présente un nombre infini de réminiscences liées au quartier et à ses symboles les plus marquants. « Premièrement, c’était une question de pour créer un vêtement qui mettrait en valeur et compléterait le paso de palio de la statue du saint patron. avec toute la richesse et la richesse nécessaires, mais qui laisserait voir le tissu de base », ainsi que « pour combiner le splendide baldaquin conçu par le sculpteur Manuel Guzmán Bejarano, puisque l’ensemble du baldaquin suit les lignes marquées par cet artiste et par l’orfèvre Juan Antonio Borrero Campos. Une autre prémisse est la particularité des dimensions du paso de palio, de l’image de Nuestra Señora de la Salud elle-même et de la taille de son candélabre ».

Selon les mots de Javier Sánchez de los Reyes dans ce Cabildo General, « la Le style est baroque-rocaille, divisé en deux zones qui, bien qu’elles présentent une certaine différenciation, La bordure périphérique est entièrement rocaille, tout comme les draperies, et la zone centrale est d’un style plus baroque, en accord avec les motifs de la verrière ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *