sam. Déc 9th, 2023

La Poste agit contre la fracture numérique avec le projet « Polis », qui vise à promouvoir la cohésion économique, sociale et territoriale du pays et à surmonter la fracture numérique dans les petites villes et les régions intérieures. Comment ? Grâce à la création d’un réseau de des guichets uniques pour la fourniture de services d’administration publique à 16 millions d’Italiens résidant dans les quelque 7 000 municipalités de moins de 15 000 habitants,  équipés d’au moins un bureau de poste. Les citoyens pourront utiliser de nombreux services en mode numérique, en libre-service ou en mode assisté et accéder à de nombreuses innovations en matière de services publics. L’objectif est de rendre la vie aussi facile que possible aux citoyens et aux contribuables, en renforçant et en connectant le territoire. La force du guichet unique réside en fait dans le caractère innovant des services proposés, des colis aux paiements, en passant par la recharge des voitures électriques.

Présenté aujourd’hui lors d’un événement au centre de congrès La Nuvola à Rome en présence du Président de la République, Sergio Mattarella, du Premier ministre, Giorgia Meloni, et du Secrétaire d’État du Saint-Siège, Pietro Parolin, avec environ 5 000 maires des municipalités concernées dans l’assistance, le projet prévoit la création de « bureaux Polis » qui seront restructurés selon un schéma innovant et équipés d’infrastructures technologiques de pointe.

À l’heure actuelle, les travaux sont terminés dans 40 bureaux de poste et ont commencé dans 230 autres, qui deviendront 1 500 d’ici la fin de l’année. 

Le projet est financé par des ressources provenant du plan complémentaire au PNR pour un montant de 800 millions et d’environ 400 millions de Poste Italiane.  Dans les bureaux de Polis, 7 000 Postamat Atm, 4 000 stations pour la fourniture de services publics, 500 casiers pour la livraison de colis seront installés. Il y aura également 5 000 bornes de recharge pour les véhicules électriques et 1 000 espaces extérieurs pour les initiatives culturelles. Un réseau de coworking composé de 250 sites (avec plus de 10 000 postes de travail et de réunion avec services partagés) sera également créé dans les bâtiments de la Poste. 80 d’entre eux seront situés dans des municipalités de moins de 15 000 habitants.

Lire aussi:  Guide pratique. La durabilité commence à la maison

Le sens de cette révolution dans un pays où neuf municipalités sur dix comptent moins de 15 000 habitants a été expliqué à l’auditoire par la présidente Maria Bianca Farina. « Garantir à chacun les mêmes droits, les mêmes opportunités, les mêmes services, et la même qualité de vie. C’est pourquoi nous avons lancé le projet Polis », qui donnera accès « à des services de connexion à Internet mais aussi à des possibilités de mise en réseau, de réunion, de collaboration et de travail intelligent, ce qui est encore plus utile en cette période de redéfinition historique des modes et des lieux de travail ».

« Dans de nombreuses communes, devant les bureaux de poste, nous avons de grandes surfaces : nous avons l’intention de les dédier à des espaces sociaux », a expliqué Giuseppe Lasco, codirecteur général de Poste. À l’extérieur des bureaux, nous installerons des armoires numériques qui permettront de fournir des services fonctionnant 24 heures sur 24″.

Parmi les services qui seront fournis demandes de carte d’identité électronique, passeports, actes d’état civil et de registre, auto-déclarations de perte, déclarations de détention et de transport d’armes (gérés par le ministère de l’Intérieur) ; demandes de réédition du code des impôts, déclarations de position débitrice, vue du plan cadastral, exonération de la redevance RAI, délégations pour les sujets fragiles (gérés par l’Agence des recettes) certificats judiciaires (ministère de la Justice) ; Isee, état des cotisations, modèle Obis pour les retraités, certification unique (Inps) ; délivrance du permis nautique, rapport et demande de duplicata de permis (ministère des Infrastructures). Dans les communes où ces guichets uniques seront mis en place, il suffira de se rendre au bureau de poste pour utiliser tous les services.

Lire aussi:  L'enquête. La voiture en Italie a vieilli de 28% en 7 ans

Dans un avenir immédiat, il y aura également une autre nouveauté. Le lancement pour tous les clients de l’offre électricité et gaz de Poste Italiane,  prévu après la première phase expérimentale dédiée aux employés, sera  » bientôt « , dans  » pas si longtemps « . Cette information a été confirmée par le PDG de Poste Italiane, Matteo Del Fante. Le lancement de l’offre était initialement prévu pour l’année dernière et était, alors, déjà attendu pour les premiers mois de 2023.’Dans peu de temps, dans l’évolution naturelle de nos activités, nous entrerons sur le marché de l’énergie en proposant des contrats pour l’électricité et le gaz et nous le ferons également dans les bureaux de Polis. C’est ce qu’a déclaré le PDG de Poste Italiane, Matteo Del Fante, lors de la présentation du projet Polis.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *