lun. Jan 30th, 2023

Dix mille emplois en moins, soit 5 % de son effectif total. Après d’autres géants de la haute technologie, c’est Microsoft qui annonce d’importantes réductions de ses effectifs, réductions qui interviendront d’ici la fin du mois de mars, affectant davantage une industrie déjà frappée par plusieurs impacts sociaux majeurs. Meta, Amazon et Twitter ont également annoncé récemment des milliers de licenciements dans le secteur technologique.

Ces réductions interviennent après une forte vague d’embauches dans le secteur des technologies pendant les périodes de fermeture dues à la pandémie, au cours desquelles les entreprises ont embauché en masse en raison de la montée en flèche de la demande. Interrogé sur les licenciements avant l’annonce, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a déclaré que « personne ne peut défier la gravité » et a désigné comme cause la forte inflation qui affecte la croissance économique dans le monde entier. « Pendant la pandémie, il y a eu une accélération rapide. Je pense qu’aujourd’hui, nous allons passer par une phase où il y aura une certaine normalisation de cette demande », a-t-il ajouté au Forum économique mondial de Davos. « Il est important de noter que si nous éliminons des rôles dans certains domaines, nous continuerons à embaucher dans des domaines stratégiques clés », a écrit Nadella dans une lettre aux employés, publiée par Sec.

Lire aussi:  CES 2023. L'avenir ? Masque invisible et analyses médicales "à faire soi-même".

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *