dim. Juin 23rd, 2024

Le fabricant chinois Great Wall Motor qui porte aujourd’hui l’acronyme GWM GWM, après s’être implantée dans le nord du continent, tente à nouveau sa chance en Italie et dans d’autres pays du sud de l’Europe. Il faut dire que l’histoire de GWM en tant qu’acteur privé mondial, qui emploie aujourd’hui 78 000 personnes sur 13 sites de production et environ 80 filiales, est très ancienne et a débuté en 1984 à Baoding. plus d’un million d’unités par an dont 20 % sont destinés à l’étranger, dans 60 pays différents. Le portefeuille global comprend quatre véhicules différents : GMW Ora 03 et 06 une citadine à la mode avec un intérieur design et une berline sportive, respectivement, avec une autonomie de 522 kilomètres, toutes deux à propulsion électrique, et GMW Wey 05 et 03 à la fois Véhicules hybrides rechargeables  avec des équipements complets et des qualités générales ambitieuses.

Et c’est précisément sur ce dernier point que le Wey 03  nous avons concentré nos impressions de conduite sur un parcours conséquent composé de tronçons autoroutiers, de traversées de villes et d’enchaînements rapides. La première chose qui frappe est que, par rapport aux modèles du constructeur chinois que nous connaissions, nous sommes sur une autre planète : la qualité d’assemblage  dans l’ensemble, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, s’est améliorée, notamment grâce au choix de l’équipement. matériaux nobles  et à design deviné  de nombreux composants inhabituels, tels qu’une petite caméra intérieure qui surveille le conducteur, reconnaît s’il est distrait ou endormi et l’alerte par des avertissements acoustiques spécifiques qui apparaissent sur l’écran du tableau de bord. Le confort de conduite  Les sièges de la GWM Wey 03 sont très confortables et le silence de l’habitacle contribue à rendre le séjour à bord agréable. Malgré les dimensions généreuses de la voiture, il n’y a pas de sensations désagréables de tangage ou de roulis lors de la conduite : la conduite et les virages sont précis, même sur des chaussées irrégulières.

Avec une longueur d’un peu moins de 4 700 mm, la GWM Wey 03 fait son entrée dans la compétition. segment C  avec un design distinctif Le véhicule est doté d’un intérieur raffiné au style européen et d’un espace généreux pour les passagers arrière, qui bénéficient également d’une assise légèrement surélevée pour mieux voir le trajet. La voiture hybride rechargeable est équipée de batteries lithium-ion haute performance fabriquées par SVOLT, une filiale de GWM spécialisée dans le développement et la production de batteries. La capacité est de 34 kWh et l’autonomie nominale de 136 km, ce qui est un résultat respectable, en tête de la catégorie : une solution intermédiaire pour ceux qui ont encore besoin de la tranquillité d’esprit d’un moteur à combustion supplémentaire pour une conduite détendue sur de plus longues distances.

La version européenne de la GWM Wey 03 est équipée d’un moteur turbocompressé de 2,0 litres, 150 kW / 204 ch, couplé à une boîte de vitesses automatique à neuf rapports, avec une puissance totale de 325 kW / 442 ch dans la version AWD, un couple maximal de 685 Nm et une vitesse maximale de 230 km/h, ainsi qu’une capacité de remorquage hors du commun de 2 000 kg. Selon la norme WLTP, la consommation moyenne du moteur est de 0,5 l/100 km, avec des émissions de CO2 de seulement 15 g/km. En outre, le GWM Wey 03 intègre des technologies de pointe et des fonctions de sécurité efficaces, notamment le maintien de la trajectoire et la surveillance des angles morts. Le prix de départ en Europe de la version premium à deux roues motrices attendue au printemps se situera entre 45 000 et 50 000 euros.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *