mer. Mai 22nd, 2024

Le match contre Vérone s’est terminé de la meilleure des façons pour l’UCC Assigeco Piacenza, avec le triple de Lorenzo Querci en fin de match qui leur a donné un grand sourire après quatre arrêts consécutifs. Pour la dixième journée du championnat, les biancorossoblu reprendront la route vers la Toscane, invités par l’Umana San Giobbe Chiusi, une formation actuellement dernière du classement mais capable de mettre en difficulté n’importe quelle équipe qu’elle affronte. Au PalaPania, le dimanche 19 novembre à 18h00, les hommes de Stefano Salieri tenteront de poursuivre l’excellent travail réalisé dimanche dernier, comme l’a souligné le vice-entraîneur Humberto Manzo :

« Dans l’ensemble, nous avons joué un grand match, en maintenant toujours une grande concentration et une intensité défensive, en menant le jeu pendant presque toutes les quarante minutes. A la fin, il y a eu quelques épisodes que nous aurions pu mieux gérer : nous avons dû faire faute pour ne pas concéder un tir à trois points à une équipe aussi forte que Vérone. Mais ensuite, nous avons su garder notre sang-froid et exécuter parfaitement la dernière remise en jeu qui nous a permis de remporter la victoire.

Dimanche, Skeens a réalisé une solide performance avec 20 points et 12 rebonds. Etes-vous satisfait de son jeu et de son écart limité au niveau des rebonds par rapport à ses dernières sorties ?

« Nous connaissons le vrai Brady. Cette année, il a réalisé un exploit contre Udine, mais dans les autres matches, il n’était pas le joueur que nous pouvions admirer la saison dernière. Dimanche, il a joué un grand match en défense, contenant l’un des meilleurs longs de la ligue comme Murphy, mais aussi en termes de score, il a été fondamental. Nous avions besoin d’une grande performance de sa part et il a répondu présent sur le terrain, espérons maintenant qu’il continue à monter en puissance pour maintenir son niveau de l’année dernière ».

La contribution défensive de Filoni et Bonacini a une fois de plus été fondamentale pour limiter les incursions des principaux buteurs de Vérone. Quelle est l’importance de leur énergie pour l’équipe ?

« Pour nous, c’est d’une importance absolue. Ce sont des joueurs qui ne se distinguent pas toujours dans les statistiques mais qui sont indispensables. Par exemple, dimanche, Bonacini a terminé avec un point en 22 minutes, mais sur le terrain il a tout donné et a fait un travail fantastique en défense, en plus de distribuer cinq passes décisives. Notre système de jeu a besoin de joueurs comme eux. Leur énergie augmente l’intensité de tout le monde.

Depuis cette année, vous êtes également devenu l’entraîneur principal de la formation Eccellenza des moins de 19 ans. Quel bilan peut-on tirer de ce début de championnat ?

« Nous sommes pleinement satisfaits, nous occupons actuellement la première place du classement même si nous attendons maintenant un tour de force contre les meilleures équipes de la classe. Nous sommes une équipe jeune qui veut et doit travailler dur, notamment parce qu’à l’exception de Fiorillo, aucun joueur n’a jamais participé à un championnat Eccellenza. Notre objectif est de grandir de match en match, sans penser uniquement au résultat. Sans aucun doute, le bilan est plus que positif en ce moment : les garçons ont une grande envie d’apprendre et de s’impliquer.

Dimanche, un match difficile vous attend à Chiusi, une formation qui occupe actuellement la dernière place du classement mais qui est capable de donner du fil à retordre à toutes les équipes du groupe. Quelles seront, selon vous, les clés de ce match ?

« Chiusi est une équipe qui ne reflète pas les points qu’elle a au classement. Elle est très douée pour mettre ses adversaires en difficulté grâce à de nombreux changements défensifs et, jusqu’à présent, elle a toujours joué avec tout le monde. Nous devons nous appuyer sur les bonnes choses que nous avons faites contre Verona en essayant de jouer avec une grande intensité, de l’agressivité et de la concentration pendant les quarante minutes.

HUMAN SAN GIOBBE CLOSED

Pour sa troisième année en Serie A2 après la promotion historique de 2020/2021, l’Umana San Giobbe Chiusi a été une véritable surprise lors des deux dernières saisons, atteignant les playoffs dans les deux cas. La troupe de l’entraîneur Giovanni Bassi occupe actuellement la dernière place du classement du groupe rouge, ayant dû faire face à plusieurs blessures lourdes, mais a néanmoins réussi à faire jeu égal avec toutes les équipes rencontrées jusqu’à présent. Le meneur de jeu titulaire de l’équipe toscane est Austin Tilghman, de retour en Italie après son expérience à Ravenne, qui forme le backcourt avec Lorenzo Raffaelli, pour sa quatrième année sous le maillot rouge et blanc, et Alessandro Chiappelli, né en 2004. L’ancien attaquant de San Severo Mihajlo Jerkovic et le produit de Reyer Venezia Luca Possamai complètent le quintet. Sur le banc, on retrouve Marco Ceron, un pur buteur signé par Chiusi cette saison, ainsi que l’attaquant letton Ervins Jonats, arrivé en Toscane la semaine dernière pour pallier la blessure de Kahliel Spear, en plus de l’attaquant Nicolò Dellosto et du pivot Davide Bozzetto, un vétéran du championnat. Gabriele Stefanini reste blessé. Les jeunes Giulio Lorenzoni, Alessandro Zani et Maksim Brinza complètent l’effectif.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *