mer. Mai 22nd, 2024

Avec 150 000 voitures produites dans le monde et plus de 700 déjà vendues en Italie en un an, Polestar  n’est plus une start-up mais une marque à part entière. Ses voitures sont produites en Chine, mais sont conçues en Suède, dans le même centre de style où se définit le design Volvo. C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles la marque tout électrique dérivée du constructeur suédois parvient à être très populaire, tout en offrant des solutions technologiques intéressantes. Le meilleur exemple en est la Polestar 2 la berline qui fait des lignes pures et élégantes son point fort : lorsqu’une Polestar passe à proximité, il est facile de penser que le minimalisme raffiné existe encore – heureusement – dans l’industrie automobile.

Mais les principales innovations introduites avec la restyling  de la Polestar 2 – qui bénéficie également de la propulsion arrière – ne sont pas de nature cosmétique. Ils concernent plutôt l’aspect qui compte le plus pour ceux qui achètent et utilisent une voiture électrique. La berline suédoise 100 % électrique peut désormais parcourir plus de kilomètres en une seule charge, grâce à une série d’améliorations impliquant des batteries plus grandes et de nouveaux moteurs. C’est ce qu’affirme la marque, l’autonomie a été augmentée de 22 %.  par rapport à la version précédente, tandis que la consommation diminue jusqu’à 9 . Les puissance de charge : +34%. .

La version à moteur unique à longue portée a désormais une autonomie approuvée par le WLTP de bien 654 km  (par rapport aux 551 km avec lesquels elle a été commercialisée, lorsqu’elle était encore équipée d’un moteur et d’une traction avant), avec une nouvelle batterie de 82 kWh. Le déplacement du groupe motopropulseur vers l’essieu arrière pour les moteurs individuels, et l’équilibre favorisant la traction arrière par rapport à la traction intégrale, rendent les Polestar encore plus agréables à conduire. La charge rapide en courant continu (CC) est désormais de 205 kW.

Avec ses 4,6 mètres de long, le Polester 2 est moins spacieux que ses concurrents de la même catégorie et son compartiment de charge est de 405 litres. Mais l’intérieur est extrêmement soigné. Les matériaux sont de qualité, l’ergonomie est impeccable et la praticité est assurée par une série de solutions très intéressantes, comme le compartiment avant, sous le capot, qui peut accueillir les câbles de recharge sans avoir à les ranger dans le coffre. Les sièges arrière sont rabattables (et fractionnables 1/3-2/3) et il y a aussi un accoudoir traversant pour les skis.

Très agréable au volant, elle est très facile à conduire : la voiture semble glisser sur l’asphalte et donne toujours une impression de légèreté. Plutôt intuitive aussi l’info-télématique embarquée, qui intègre une grande partie des fonctionnalités de la galaxie Google. Ainsi, l’utilisation du grand écran central est extrêmement intuitive, car elle ressemble à celle d’une tablette ou d’un smartphone. D’ici, en effet, on peut aussi planifier toute la navigation avec Maps et voir tous les arrêts possibles pour la recharge.

La Polestar 2 dans la version 2024 a un prix de départ fixé à 54 550 euros.  et va jusqu’à 68 550 pour le haut de gamme.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *