mer. Mai 22nd, 2024

La quatrième édition de Io Ci Credo, le projet promu par l’incubateur In Cibum Lab pour soutenir les jeunes innovateurs italiens travaillant dans le secteur alimentaire et foodtech, a démarré. L’appel est destiné à l’accélération et au financement de projets de start-up et d’entreprises déjà actives dans le secteur alimentaire. Les candidats ont jusqu’au 30 novembre pour soumettre leur candidature.

Les candidatures seront ouvertes jusqu’au 30 novembre 2023 et s’adressent aux entreprises présentant des projets liés à l’alimentation, avec une priorité explicite donnée aux projets liés aux formats immédiatement applicables au commerce de détail alimentaire, ainsi qu’aux innovations liées à l’économie circulaire, aux nutraceutiques, aux innovations dans l’agriculture, aux solutions d’emballage biosourcées.

In Cibum Lab est le seul incubateur italien certifié spécialisé dans la foodtech. Fondé en 2020, il compte à ce jour plus de 200 entreprises impliquées dans l’écosystème, plus de 1000 projets candidats et 10 brevets déposés. Des chiffres qui en font un point de référence pour l’innovation alimentaire à l’échelle nationale.

Comment participer à l’appel

L’appel est divisé en deux sections : talents émergents pour les entreprises en démarrage (le participant à l’initiative sera le partenaire fondateur) qui présentent leur idée d’entreprise en vue d’obtenir un soutien pour son lancement et sa phase d’accélération ; accélérateur de startups pour les entreprises déjà établies qui ont besoin d’un soutien pour l’accélération de leur idée vers le marché. Pour participer, il est nécessaire d’accéder à la page dédiée (https://bit.ly/46V126K) et de remplir le résumé exécutif ainsi que le lien vers la vidéo de présentation téléchargée sur YouTube. Les candidatures peuvent être soumises au plus tard le 30 novembre 2023 à 12 heures.

Le format au cœur de l’offre

Les start-ups de cette édition seront appelées à proposer et à développer des solutions orientées vers l’amélioration des formats de restauration. « Les formats, explique Deborah Morriello, directrice d’In Cibum Lab, caractérisent les expériences parce qu’ils tracent un chemin qui part de l’idée pour aboutir à un concept complet, et donc à l’ensemble des avantages, tant rationnels qu’émotionnels, offerts aux clients. Dans cette édition, In Cibum Lab souhaite apporter sa contribution à la reprise du secteur de la distribution alimentaire qui, bien qu’il ait partiellement retrouvé les niveaux de consommation d’avant la crise, est confronté à de nouveaux défis liés à la forte augmentation des coûts de l’énergie et, dans une moindre mesure, des matières premières ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *