lun. Mai 20th, 2024

Séville clôture l’un de ses mois les plus intenses en termes de processions ou de cultes extérieurs. Concrètement, le mois d’octobre a représenté 12,8 % du nombre total de processions organisées dans la ville au cours de l’année 2023, soit 55 événements extérieurs, répartis en processions processionnelles, rosaires, pèlerinages et transferts, dont six ont été organisés par des groupes de fidèles et trois par des associations civiles. Les autres ont été organisées par des confréries.

Telles sont quelques-unes des principales conclusions de l’étude réalisée par Pablo García qui, dans ses profils personnels, analyse l’évolution du culte extérieur à Séville tout au long de l’année. Le mois d’octobre a été particulièrement généreux, peut-être le plus important après mars et avril (carême et semaine sainte). Parmi les données les plus significatives correspondant au dixième mois de l’année, on note que seules trois des cinquante-huit cérémonies ont été suspendues pour cause de pluie, et curieusement le même jour : le dimanche 22 dernier, où n’ont eu lieu ni le Rosaire de l’aube de La Paz, ni les processions du Rosaire de La Macarena et des Neiges de Santa María la Blanca.



Nous pouvons également souligner d’autres facteurs tels que les distances et le rythme des processions. Les événements extérieurs qui ont parcouru les plus longues distances ce mois-ci sont le chapelet de San Pablo (3,5 km), le chapelet de San Jerónimo (2,7 km) et la procession du chapelet du Barrio León, avec 2,6 km. Cependant, ceux qui ont pris le plus de temps dans les rues ont été le transfert aller-retour des Angustias de Los Gitanos (351 minutes), le Cautivo de Los Arcos (344) et la Mercedes de la Puerta Real dans sa procession extraordinaire, avec 334 minutes. Cependant, aucun de ces actes n’a été le plus rapide : le rosaire du Rocío Castrense (1125 mètres par heure) et le rosaire du soir de Los Humeros, qui a atteint 933,33 mètres par heure, sont en tête de cette liste. Les processions les plus lentes sont celles de la Virgen de la Cabeza, de Madre de Dios del Rosario et du Pilar de San Pedro.

En conclusion, le 31 octobre à Séville, nous avons eu 428 actes sur 440 possibles : seuls 12 ont été annulés à cause de la pluie. Esperanza de Triana est la corporation qui a organisé le plus d’événements en 2023, avec un total de huit.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *