mar. Avr 16th, 2024

Les joueurs de l’entraîneur Purrone reviennent jouer dans les murs amicaux de Pala Sguaitzer avec un bilan de 2 victoires en autant de matchs à l’extérieur. Le samedi 28 octobre à 20h30, ce sera au tour de Logiman Broni d’être accueilli sur le parquet de Mantoue, à l’occasion de la 4ème journée au cours de laquelle la capitaine Llorente et ses coéquipières retrouveront deux anciennes coéquipières : Marika Labanca et Giulia Ianezic, en force dans la formation de Pavie.

L’équipe de l’entraîneur Magagnoli est à égalité de points avec MantovAgricoltura, avec une défaite et deux victoires lors des trois premiers matches de la saison. Les victoires ont été obtenues lors du match contre San Giovanni Valdarno lors de la première journée (64-60) et contre Stella Azzurra Roma lors de la dernière (69-46), tandis que la défaite a eu lieu lors d’un match à l’extérieur contre Castelnuovo Scrivia (83-60 pour les Piémontais).

La Sangiorgine devra faire particulièrement attention à une rose d’athlètes très compétents avec le bon mélange d’expérience et de fraîcheur en termes d’âge, avec Moroni, De Pasquale, Bonvecchio et Policari comme vétérans avec des points importants dans leurs mains.

Marida Orazzo, gardienne de la Sangiorgina, tout juste revenue d’une performance exceptionnelle de 26 points lors de la dernière journée, s’est attardée sur la performance sarde, soulignant son importance au niveau de l’équipe : « C’était une victoire très importante après un match à l’extérieur tout aussi exigeant, surtout en raison des nombreuses absences. – En effet, le coach Purrone a dû se passer de Bottazzi, de Nwachukwu et de Fietta, appelé mais indisponible – Chacun a su donner le petit quelque chose en plus pour ramener la victoire à la maison ; c’était un match difficile parce que nous étions face à des joueurs tout aussi déterminés ».

Lire aussi:  A1 F - Seulement après 50', le Dinamo épuisé a dû céder à Geas.

Pour San Giorgio, un tour de force contre des formations particulièrement bien classées commence, Orazzo et ses compagnons veulent garder la tête froide et la lucidité : « Nous avons des journées exigeantes devant nous, que nous aborderons en préparant nos affaires et en nous concentrant sur nos objectifs défensifs et offensifs. – En ce qui concerne Broni, une équipe dans laquelle Marida a joué dans le passé, les idées sont essentielles : « Broni a un effectif important avec des joueurs forts et expérimentés que nous connaissons bien : ils ont créé un effectif pour la partie supérieure du classement, donc nous devrons donner beaucoup, faire très attention à leurs caractéristiques… nous savons que nous affrontons des athlètes qui ont de très bons résultats. Ils ont des caractéristiques différentes, mais complémentaires et importantes pour leur jeu.

La valeur des adversaires est plus que jamais à ne pas sous-estimer, un aspect que la garde rouge et blanche connaît bien : « Je connais presque toutes les joueuses et j’ai joué avec Moroni, Policari et De Pasquale, ainsi qu’avec Marika Labanca et Giulia Ianezic, avec qui nous avons partagé le maillot de San Giorgio l’année dernière. Je les connais toutes bien et je suis très conscient de leur valeur, de leurs particularités ».

Les mérites des challengers, mais aussi ceux de son équipe : « Nous sommes dans une phase de croissance en tant que groupe, indépendamment des matches, parce que nous nous connaissons de plus en plus sur le terrain, nous arrivons à nous comprendre et à nous trouver de mieux en mieux en attaque et en défense. Après la première défaite contre La Spezia, nous avons abordé les engagements suivants avec beaucoup plus de concentration mentale et un objectif très clair : ramener la victoire à la maison. Nous sommes entrés sur le terrain avec cet objectif à l’horizon et nous avons essayé de ne jamais le perdre ».

Lire aussi:  NBA - Les Golden State Warriors évalués à 7,56 milliards de dollars

L’approche gagnante devra être reproduite samedi soir : « Nous aborderons cette journée avec une grande concentration et en même temps avec la conscience que ce peut être un match, comme tous les autres, avec des hauts et des bas. Malgré cela, nous devrons être capables de ne pas nous désunir, de nous en tenir au jeu en faisant toujours très attention et en limitant nos adversaires autant que possible tout en continuant notre jeu.

Enfin, un appel au Palazzetto : « Ce sera un match très chaud, même dans les tribunes : Broni a une tradition et une base de supporters importante… nous aimerions que notre public ne le soit pas moins : c’est pourquoi nous attendons tout le monde au Palazzetto ». Le coup d’envoi est fixé à 20h30 le samedi 28 octobre ; le match sera retransmis en direct sur la chaîne YouTube de Basket 2000 San Giorgio quelques minutes avant le coup de sifflet. Comme toujours, l’entrée est gratuite.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *