jeu. Juin 20th, 2024

Même un match amical de préparation au championnat entre Warriors et Kings n’est jamais un match plat tant la rivalité entre la capitale de la Californie et la Bay Area est grande. Et si les Capitols profitent de l’absence de Draymond Green et Kevon Looney pour marquer 58 points près du panier face à Jonathan Kuminga et la recrue Trayce Jackson-Davis, il se pourrait que quelqu’un dise que trop c’est trop. Aussi parce que les Kings, avec Keegan Murray et De’Aaron Fox ont insisté et atteint +18 (87-69) vers la fin du troisième quart-temps.

Face à eux, Chris Paul (13 points, 9 passes, 6 rebonds) débute sur le banc, mais montre une complicité intéressante avec Dario Saric (14 points, 6 rebonds, 3 passes). Seulement, depuis son arrivée à Golden State, il a perdu plus de ballons que d’habitude, et le problème récurrent des Warriors n’a pas encore été résolu (22 ballons perdus). Le bon moment serait donc venu pour un garbage time de 12′, mais les Warriors ne le pensent pas, à commencer par ceux qui sont sur le terrain : l’énergie est revenue du côté des Warriors, et il n’en faut pas plus pour Stephen Curry.

Le meneur de jeu remet Golden State sur les talons de Sacramento. Et si Dario Saric rate deux lancers francs pour prendre l’avantage dans les 20 dernières secondes, Stephen Curry voit Kevin Huerter en manquer un. 115-113 pour les Kings, avec la balle dans les mains du quadruple champion, qui défie De’Aaron Fox en un contre un et réussit un dernier tir à 3 points pour donner la victoire (116-115) à son équipe, alors que son adversaire rate la dernière tentative.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *