mer. Mai 22nd, 2024

Une grande exposition pour un triple anniversaire. La Fondation Cajasol accueille l’exposition 100 ans de Patrocinio.1923-1973-2023, organisée en collaboration avec la Hermandad del Cachorro et commémorant le centenaire du premier départ de l’ancienne Dolorosa, ; le 50e anniversaire du terrible incendie dans lequel l’image a disparu et le 50e anniversaire de la sculpture actuelle de Luis Álvarez Duarte.  . L’inauguration a eu lieu ce vendredi en présence du président de la Fondation Cajasol, Antonio Pulido, de l’adjoint au maire chargé des grandes fêtes de la mairie, Manuel María Alés del Pueyo, du frère aîné, José Luis Aldea, du délégué diocésain aux confréries et aux confréries, Marcelino Manzano, et du responsable de la gestion de l’exposition, Francisco Herrera, l’une des personnes qui est entrée pour la première fois dans la chapelle de la confrérie après l’incendie de 1973.

La confrérie El Cachorro célèbre l’Année du Patronage, qui culminera avec la procession de la Vierge Douloureuse en novembre dans les rues de Triana. L’un des principaux événements est cette exposition qui, d’un point de vue historique et artistique, retrace la dévotion à la Virgen del Patrocinio depuis ses débuts jusqu’à nos jours, en parcourant toutes les pages de son histoire.



L’exposition sur la Señorita de Triana est présentée dans les salles Murillo et Vanguardia du siège de Séville (C/ Álvarez Quintero) et comprend des trésors tels que la broderie du paso de palio, son orfèvrerie et diverses pièces du trousseau de la Vierge. Commandée il y a plusieurs mois par différents frères de la corporation et organisée par Ignacio Sánchez Rico, l’exposition présente également des photographies et des documents audiovisuels, ainsi qu’un discours narratif qui révèle comment s’est développée la dévotion au Patronage, première gloire, et comment elle s’est établie malgré les vicissitudes de l’histoire. Sept confréries de Séville ont prêté leurs vêtements et deux de la province : celle de Los Dolores de Constantina, qui a prêté une goutte du dais primitif en maille, et celle de Los Dolores de Utrera, actuelle propriétaire du dais noir de l’Antúnez.

L’exposition sera ouverte au public jusqu’au 4 novembre, de 11h00 à 14h00 et de 18h00 à 21h00, du lundi au samedi. Elle sera fermée le dimanche et les jours fériés.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *