ven. Avr 19th, 2024

Elena Goitini,  directrice générale de Bnl et responsable du groupe Bnp Paribas en Italie, a pris la présidence de l’Assemblée générale des Nations Unies. Consortium des entreprises Elis.  Le passage de témoin avec le président sortant, Roberto Tomasi,  directeur général d’Autostrade per l’Italia, a eu lieu au Campus ELIS à Rome, où se sont réunies les plus de 120 entreprises membres du Consortium. La présidence d’Elena Goitini se concentre sur les initiatives qui promeuvent l’inclusion comme levier de croissance, en agissant sur la réduction des écarts entre les générations, résultat de la transition démographique en cours. Permettre aux personnes âgées de rester actives dans l’économie, favoriser la natalité et promouvoir l’employabilité des femmes et des jeunes sont des moyens indispensables pour croître, en favorisant le développement d’une société plus ouverte, plus transversale, plus moderne et plus mature.
« C’est un honneur, a déclaré M. Goitini, de présider le Consortium Elis, dont la mission est reconnue pour sa valeur et son utilité économique et sociale. Je pourrai compter sur le professionnalisme et l’engagement de nombreux cadres supérieurs que je connais et respecte, sûrs qu’ils ne manqueront pas d’expérience, d’idées et de contributions. Je crois en la collégialité comme approche stratégique et méthode opérationnelle, convaincu que c’est dans la force du « pluriel » que l’on obtient les meilleurs résultats, fruit d’une action commune et partagée. Je m’efforcerai donc de canaliser les esprits et les énergies à l’intérieur et à l’extérieur du Consortium, dans une logique de système, pour faire de l’inclusion un facteur de croissance, de manière concrète et mesurable ». À cette fin, un conseil consultatif, dont les membres seront bientôt nommés, soutiendra la présidente dans le développement de son mandat, en tant que « lieu » d’échanges, de réflexions et de stimulations, contribuant à la définition d’initiatives et à leur mise en œuvre plus efficace. À la fin de son mandat, M. Tomasi a présenté les premiers résultats de « Distretto Italia ». Lancé officiellement en avril dernier, lee projet rassemble plus de 50 entreprises dans le but d’orienter, de former et d’employer du nouveau personnel possédant les compétences techniques et spécialisées qui font défaut aujourd’hui.  Depuis le mois de juin, le projet bénéficie également d’une coopération avec la Ministère du travail et des politiques sociales et Anpal Servizi,  pour orienter les anciens bénéficiaires du revenu de citoyenneté, les bénéficiaires du chèque d’insertion et les mesures actives de la politique de l’emploi vers des parcours de formation et d’intégration. Parmi les partenaires, on trouve également le Conseil national de la jeunesse.  « Distretto Italia » vise notamment à lutter contre le phénomène Neet, trois millions de personnes dans notre pays qui n’étudient pas, ne travaillent pas et ne cherchent pas d’emploi. Vingt-cinq cours de formation ont déjà été achevés ou commencent ces semaines-ci et 140 personnes ont déjà été formées et rejoignent des entreprises. Le taux d’emploi à l’issue des formations est de 98 %. En 2022, Elis a réalisé 460 formations pour un total de plus de 11 000 personnes formées. En outre, 22 000 étudiants ont bénéficié d’activités d’orientation en collaboration avec plus de 400 écoles et 183 projets d’innovation gérés par ELlis Innovation Hub, qui ont impliqué 40 start-ups et 150 entreprises.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *