dim. Avr 14th, 2024

Une image qui rappelle beaucoup celle qui se produit tous les sept ans lorsque la Vierge du Rocío est restaurée. Virgen del Rocío est transféré à Almonte. Mais cette fois-ci, pour une raison très différente. Le sanctuaire de la Blanca Paloma s’est levé ce lundi sans la patronne d’Almonte dans son sanctuaire. Au lieu de cela, le temple est présidé par le simpecado de la Matriz. Ceci est dû à la restauration qui Fuensanta de la Paz sera réalisée sur l’icône mariale et durera trois mois.

Les rocieros devront s’habituer à cette image jusqu’à Noël. Trois mois pendant lesquels la Blanca Paloma ne sera pas visible. L’image sacrée ne quittera pas le sanctuaire, car des salles ont été réservées pour que la restauration puisse être effectuée dans ce temple des marais.



Lundi matin, à l’aube, l’image sacrée a été retirée du sanctuaire. Le week-end dernier, de nombreux fidèles sont venus à cet endroit du marais pour faire leurs adieux à la Vierge, qu’ils ne reverront pas avant trois mois.

Après une pandémie

Un sentiment de nostalgie très similaire à celui qui naît dans cette enclave de Doñana lorsque la Blanca Paloma est transférée à Almonte. Une tradition qui a lieu tous les sept ans. La dernière fois, son séjour dans la municipalité de Huelva a été plus long que d’habitude. Elle reste habituellement neuf mois dans la paroisse de La Asunción (d’août à la veille de la Pentecôte), mais en 2020, avec la pandémie de Covid, elle n’est revenue au village qu’à la fin du mois de mai 2022. Presque trois ans d’absence (la Blanca Paloma a quitté son sanctuaire dans le Rocío Chico de 2019) qui ont provoqué une baisse considérable des revenus de la Hermandad Matriz et des commerces du village.

Lire aussi:  Voici "De marrón y blanco", l'audiovisuel de la Confrérie du Carmen pour le Mercredi Saint 2023.

À cette absence s’ajoute maintenant celle de ces trois mois, motivée par une restauration nécessaire qui a été approuvée par les habitants d’Almonte lors de l’assemblée extraordinaire qui s’est tenue le dimanche 24 septembre dernier.

Les simpecado de la Fraternité Matriz Le symbole des rosaires de la Pentecôte et du Rocío Chico préside désormais le presbytère du sanctuaire, où les confréries filiatives continueront d’affluer conformément au calendrier des pèlerinages extraordinaires qui a débuté le 17 septembre. Parmi les nombreux pèlerinages, on peut citer celui de la Hermandad de Sevilla le 12 octobre et celui de Triana le 1er novembre.. Le dernier week-end de janvier, la corporation du vieux quartier célèbre un autre pèlerinage extraordinaire, connu sous le nom de « pèlerinage à Triana ». Candelaria de Triana. D’ici là, la Blanca Paloma sera prête pour le culte.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *