jeu. Avr 18th, 2024

Pour la première fois de son histoire, la L’Allemagne est championne du monde. L’équipe de l’entraîneur Gordon Herbert a terminé le tournoi invaincue et a également surmonté l’obstacle de l’Allemagne. Serbie de Svetislav Pesic en finale 83-77. Célébration allemande au Mall of Asia à Manille : L’Allemagne n’avait qu’une médaille de bronze à son actif en 2002 avec Dirk Nowitzki. Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu, les commentaires et le tableau d’affichage du match.

Texte en direct.

1Q – Superbe départ de la Serbie signé par les deux Jovic : Stefan à trois, Nikola sur un dunk pour les Serbes : 0-5. L’Allemagne réagit : Franz Wagner corrige son tir, puis deux de Schroder en dessous : 4-5. Bombe de Voigtmann, l’Allemagne passe devant. La Serbie perd Dobric sur blessure, tandis que Marinkovic réussit deux lancers francs. Milutinov travaille bien sur le rebond et sert Bogdanovic pour 7-9.
F.Wagner fait 1/2 sur un arrêt du chronomètre et immédiatement après il touche le panier et commet une faute : un autre voyage à la lunette, 2/2. Nikola Jovic inscrit deux points au tableau d’affichage sur un assist de Milutinov, de l’autre côté l’Allemagne tente d’allumer Obst avec un stop and shoot. Encore une faute d’inattention de la défense allemande, mais c’est maintenant une affaire de va-et-vient et Theis marque 14-13 après 5′.
TRIPLE ! Bodganovic de loin, Serbie à +2. Theis sert le cut de Voigtmann sous le panier, dunk pour la parité : 16-16. La Serbie frappe à nouveau à trois, cette fois avec Marinkovic à la fin des 24″. Réponse rapide de l’autre côté par Andreas Obst : 19-19, 7′. La Serbie recommence, Nikola Jovic marque 19-22.
Schroder marque deux points sur la lunette. Deux premiers points également pour Avramovic qui s’appuie sur la table. Dernière minute avec la sortie de Marinkovic de la lunette et le panier serbe de +5. Beau travail de Mo Wagner, qui parvient à passer Davidovac et met deux fourmis. Avramovic rate le dernier tir : à la fin du premier quart-temps, 23-26 Serbes.

2Q – Petrusev ouvre la seconde mi-temps avec deux lancers francs pour le +5. Mais Franz Wagner n’en a cure et marque deux points en pénétration. Bravo Bonga trouve le chemin du panier à la fin des 24″, l’Allemagne est à -1. Les Allemands passent également devant après la faute de Marinkovic sur le tir à trois points de Franz Wagner, 3/3, 30-28, temps mort à 7:30. Bogdanovic monte à 8 points et marque les points du nouveau serbe +1. Belle reprise de Davidovac qui termine également la contre-attaque : 30-33, 6:30 à jouer.
BONGA ! Triple du coin sur une passe de Maodo Lo, l’Allemagne égalise à 33-33. Superbe jeu de Petrusev : l’ancien joueur d’Efes se libère avec une rotation et cloue le ballon. Mais de l’autre côté, il y a Dennis Schroder : un triple en dehors du dribble et les Allemands prennent l’avantage : 36-35. Bogdan Bogdanovic allume la lumière : le gardien des Hawks bat Theis en dribblant et met le ballon sur le panneau arrière. La défense serbe manque Franz Wagner sur la remise en jeu et concède deux points confortables, 38-37, 4:30.
Plus personne ne rate son coup : deux points de plus pour Petrusev sur le demi-crochet. BOGDANOVIC ! Triple, Serbie à +4 et temps mort pour Herbert.
Franz Wagner marque deux lancers francs, l’Allemagne défend fermement et de l’autre côté du terrain prend l’avantage avec un triple de Schroder : Pesic prend un temps mort à 2:25, 43-42. Joli Eurostep d’Avramovic qui marque la nouvelle avance serbe, mais Schroder répond immédiatement avec un va-et-vient avec Theis. Franz Wagner pousse Avramovic en transition par derrière, les arbitres sifflent une pénalité pour conduite antisportive, mais elle est annulée et transformée en faute normale après le replay instantané : l’ancien joueur de Varese fait une 1/2 avec le chronomètre arrêté, 45-45. Mauvaise perte de Jovic, Schroder anticipe et dunke dans le court ouvert. Mais le meneur allemand commet une ingénuité en commettant une faute à 8,7 secondes de la fin sur Bogdanovic, qui va sur la ligne. Et avec ses lancers francs la deuxième mi-temps se termine : l’équipe à la mi-temps sur le score de 47-47.
Il y a 14 pour Schroder et Wagner, 15 pour Bogdanovic et 9 pour Vanja Marinkovic.

3Q EN DIRECT – Un tir de Milutinov après 24″ non validé par l’arbitre fait que Pesic appelle un challenge, la balle revient à l’Allemagne à 9’32 ». Schroder se dirige vers le panier avec Theis pour ouvrir l’autoroute 49-47 à la 21e minute. Bogdanovic remet les pendules à l’heure. Perdu et récupéré par Franz Wagner, Voigtmann sur un rebond offensif va sur la ligne à 7’26 » fait 2/2.
Guduric revient, mais Stefan Jovic perd la balle, pas de dommage pour l’équipe et sur la relance c’est Nikola Jovic qui va au panier 51-51 à 6’28 ». Le rythme a baissé comme si on sentait le poids de l’enjeu. Trip involontaire de Guduric sur Schroder, qui n’est pas blessé et immédiatement en un contre un marque en allant au fer. 3″ dans la boîte pour Milutinov, balle perdue. Voigtmann soutient le panneau arrière +4. Libre pour Milutinov à 5’07 » 2/2 55-53. Avramovic veut mettre la pression sur les gardiens allemands et un contact avec Schroder demande un examen officiel qui envoie le meneur de Toronto dans la zone libre. Avec 4’09 » 2/3 +4 Allemagne. La Serbie a du mal à trouver de bons tirs, Schroder voit que Milutinov ne vient pas vers lui et fait un stop et un shoot +6.
Bonga arrête Milutinov et lui obtient deux lancers francs sous le panier serbe à 3’01 ». Guduric ajoute une faute technique : un lancer franc de Schroder, 2 Bonga 62-53. Deux lancers francs pour Davidovac un peu généreux à 0/2 : la Serbie en crise. Assistance de Voigtmann pour Moritz Wagner et temps mort de Pesic à 2’18 » sur le +11. La troisième faute de Schroder permet à Guduric de se libérer : 2/2 à 1’30 ». Franz Wagner marque un triple à 23″ de l’action. Guduric manque la bombe, Petrusev marque sur le rebond offensif. Moritz met heureusement fin à une bagarre sous le panier serbe. 18″ restants mais pas de score 69-57 après 30′.

4Q LIVE – Après plus de 6′ sans marquer sur une action, la Serbie réussit avec Avramovic sur une contre-attaque à la 31e minute. Au lieu de cela, Mo Wagner réussit facilement à marquer en 8’30 ». La défense allemande, avec quatre gros bras, couvre la lumière, mais Avramovic trouve le triple avec 7’49 » et la balle est récupérée. Petrusev remercie et dans le demi-crochet ajoute deux 71-64 avec 7’22 » et Herbert temps mort. L’Obst de deux démarre à nouveau l’Allemagne, Avramovic répond. Les Allemands n’encaissent pas le coup avec deux rebonds offensifs consécutifs, Petrusev sur la contre-attaque les gratifie d’une faute offensive. Encore un triple raté de Schroder, mais Voigtmann s’empare du rebond. Avramovic du coin triple pour -4, Petrusev arrête Schroder mais du coin la bombe de Voigtmann 76-69 au début de la 37′.
Sur le banc, Bogdanovic, qui ne marque plus, est remplacé par Guduric. Guduric porte le ballon, Davidovac n’est pas parfait, mais l’Allemagne souffre aussi en attaque. Récupération par Franz Wagner, perdue dans la percée de Theis sur Nikola Jovic. A 2’25 » Bogdanovic revient. La lutte pour rebondir sous le panier teuton se transforme en deux lancers francs pour Franz Wagner, à tirer après le temps mort de Pesic à 2’07 », 76-69. 2/2 par Franz, puis Avramovic répond avec un triple +6 Allemagne. La Serbie retrouve la balle à 1’30 », Voigtmann commet une faute sur le tir d’Avramovic qui va sur la ligne 3/3 78-75 à 1’21 ». Temps mort d’Herbert pour garder le momentum. Bonga manque son tir, Guduric ne parvient pas à égaliser. Schroder avec 48,7″ va à la ligne 1/2 +4. Guduric dans la lunette avec 39,5″ 2/2. Schroder change de vitesse et saute Avramovic avec le changement de main pour mettre le nouveau +4 au panier avec 21,4″. Double jeu pour la Serbie avec la dernière défaite de Guduric, Schroder dans la boîte avec 12,6″ pour faire rouler les crédits 2/2. Le tir d’Avramovic est court, touche à peine le filet, c’est fait. L’Allemagne est championne du monde pour la première fois de son histoire. 83-77.

Allemagne – Serbie 83-77. Score : 28 Schroder, 19 F. Wagner, 12p+8r Voigtmann pour l’Allemagne ; 21 Avramovic, 17 Bogdanovic, 10 Petrusev pour la Serbie.

Le commentaireMVP du match Franz Wagner, MVP du tournoi Dennis Schroder. Dans cette finale, ils ont trouvé un Johannes Voigtmann stratosphérique, meilleur joueur au classement mais avec beaucoup de bonnes idées prodiguées tout au long du match. L’Allemagne a gagné parce qu’en deuxième mi-temps, après une première vingtaine de minutes scintillantes des deux prétendants, elle a eu moins peur de perdre, s’aidant d’une excellente défense qui a éloigné le panier de la Serbie pendant plus de 6 minutes, lui faisant perdre la confiance qui est essentielle dans ces occasions. L’Allemagne a terminé le tournoi invaincue, et c’est un autre mérite qui s’est manifesté sur le terrain, aussi bien lorsque Herbert a aligné un quintet très grand, que lorsqu’il s’est servi d’Obst et de Bonga, que lorsque l’alchimie et l’harmonie étaient nécessaires et qu’il était sur le terrain avec un système composé d’excellents interprètes. Un triomphe vraiment mérité.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *