jeu. Avr 18th, 2024

Le 22 novembre prochain aura lieu la IIIe Gala d’art sacré à Sévilleorganisé par le Association de la guilde sévillane d’art sacréet qui s’est affirmée comme le point de rencontre d’un secteur d’une grande importance dans le panorama socio-économique de Séville et de sa province.

Au cours de l’événement, et comme chaque année, les prix décernés par l’association à des personnes et à des institutions pour leur soutien au secteur de l’art sacré seront présentés, ainsi que le prix de l’art sacré de l’Union européenne, le prix de l’art sacré de l’Union européenne. Prix Arfe pour l’ensemble de sa carrière.



A cette occasion, le conseil d’administration de l’association a approuvé à l’unanimité l’attribution d’une reconnaissance spéciale à Monseigneur Juan José AsenjoArchevêque émérite de Séville pour son soutien constant et inconditionnel au secteur de l’art sacré dans notre ville.

Un roi et un orfèvre

Lors de ce même gala, une reconnaissance sera également décernée au Roi Felipe VI pour son soutien explicite pendant les moments difficiles de la pandémie. Le prix Arfe 2023 pour l’ensemble des réalisations sera décerné à l’orfèvre Manuel de los Ríos.

L’Asociación Gremial Sevillana de Arte Sacro (Association de la guilde sévillane d’art sacré) est une institution à but non lucratif constituée en 2018, composée d’artistes et d’artisans dédiés à l’art sacré. Malgré sa courte vie associative, cette guilde rassemble une histoire de plus de six siècles au cours de laquelle tous les métiers liés à l’art sacré ont été maintenus sans interruption, ce qui a enrichi le patrimoine artistique de Séville et de l’Andalousie.

Elle compte parmi ses membres des orfèvres, des dessinateurs, des imagiers, des peintres, des restaurateurs, des sculpteurs, des brodeurs, des doreurs, des régleurs, des fabricants de fuseaux, des protecteurs de cuir, des dentellières et des accessoiristes.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *