mar. Avr 16th, 2024

Le Notre Dame de la Victoirela patronne de la confrérie de Las Cigarreras, a été rendu au culte au cours des dernières heures. après les travaux d’entretien réalisés par Gutiérrez Carrasquilla. L’image avait été retirée de son autel à la fin du mois de juillet et, ces derniers jours, elle a réintégré la chapelle de la Manufacture de tabac. Cette intervention, de nature mineure, a été approuvée lors de l’assemblée générale extraordinaire convoquée par la corporation le 17 février, avec l’approbation de l’autorité ecclésiastique.

La corporation du Jeudi Saint célébrera vendredi prochain, 8 septembre, à neuf heures du soir, Fonction solennelle à María Santísima de la Victoria, à l’occasion de la fête liturgique de son invocation et de la Nativité de la Sainte Vierge. Conformément aux règles de notre confrérie, l’office se terminera par le Salve solennel. D. Antonio Rodríguez Babío présidera l’office et le chœur polyphonique de la Fraternité de Jesús Despojado interviendra musicalement.



La Vierge de la Victoria a été réalisée au XVIIe siècle, probablement entre 1611 et 1628, sans que l’on sache qui en est l’auteur. On sait cependant qu’elle a été modifiée par Juan de Astorga en 1803, qui a appliqué l’inclinaison actuelle de la tête au moyen d’une cale au niveau du cou. Il a également introduit des yeux de verre et a peut-être utilisé une polychromie à la brosse non polie). Il a également été restauré par Baglietto en 1859 (nouveau chandelier, taille et bras), et par Francisco Buiza en 1978 (nouveau chandelier, recouvrement de la fissure du cou et nettoyage superficiel).

Lire aussi:  "Je veux emmener l'Oliva de Salteras à l'étranger".

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *