jeu. Avr 18th, 2024

L’orchestre symphonique municipal de Séville propose ce lundi son traditionnel concert extraordinaire à la veille de la procession de la Virgen de los Reyes. Le récital de cette année s’intitule Gitanerías et avec la collaboration de la chanteuse de flamenco Ana de Caro.

L’ensemble musical de la mairie, dirigé par Francisco Javier Gutiérrez Juan, commencera son spectacle avec la pièce Cœur gitan. C’est un pasodoble composé par José María Martín Domingo (Mahón 23-5-1887 / Madrid 16-7-1961) qui marque le contenu de ce concert. La pièce centrale de la première partie sera La Romería de la Zamarrilladu musicien Emilio Lehmberg, originaire de Malaga. Il s’agit d’une œuvre perdue au cours du XXe siècle et sauvée par Francisco Javier Gutiérrez Juan en 2012, qui a remporté en 1930-31 le prix José María Izquierdo de l’Athénée de Séville. La première partie est clôturée par Gitan de l’Albaicinde Pascual Marquina.



La deuxième partie est exclusivement destinée à l’œuvre L’amour sorcier de Manuel de Falla. Le musicien né à Cadix est l’un des compositeurs espagnols les plus remarquables du XXe siècle. Il a été la force motrice du mouvement contre l’influence de la musique allemande et italienne sur l’opéra espagnol, et contre la stérilité de la musique orchestrale et de la musique de chambre de son époque en Espagne.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *