mar. Avr 23rd, 2024

Stabilité et travail. Tels sont les objectifs fixés par le frère Javier Fernándezqui se représentera aux élections de la Hermandad de la O. La corporation organise les élections suivantes 27 octobreavec une seule candidature présentée, celle du frère aîné actuel. Le Conseil d’administration, réuni en conseil de bureau et conformément aux dispositions de son Règlement et des normes diocésaines pour les Confréries et les Guildes, une fois expirée la période prévue par le calendrier électoral pour la présentation des candidatures, et avec l’approbation de la commission électorale, a proclamé la seule liste qui concourra à ces élections.




Javier Fernández occupe actuellement le poste de Frère aîné depuis 2019. Il est entré comme frère en 1985, faisant partie du groupe des frères costalero de Nuestro Padre Jesús Nazareno et du corps des acolytes de la Fraternité, tout en collaborant activement aux travaux de la priostía. Par la suite, il a développé une carrière active au service de la confrérie, faisant partie de différents conseils de direction depuis 1989, occupant les fonctions de deuxième et premier Prioste, premier et deuxième Prioste, premier lieutenant de Hermano Mayor, Fiscal et deuxième consiliaire.

Indépendamment des diverses fonctions qu’il a occupées, sa participation aux commissions de travail de l’Archiconfraternité et à la vie quotidienne de la corporation a été tout aussi intense et abondante, puisqu’il a également assumé des tâches de responsabilité à différents postes de la confrérie. Actuellement, une grande partie de son travail à la tête de la confrérie -ainsi que son travail social- se réalise de la manière suivante se concentre sur la section patrimoniale, comme la conservation de l’église. Avant Pâques, la façade et la tour ont été restaurées et maintenant, en août, l’intérieur de l’église paroissiale sera peint.

D’autre part, la confrérie continue de travailler à la récupération de l’ancienne broderie de la robe noire de la Vierge, œuvre des sœurs Antúnez de 1891, un projet qui est réalisé dans l’atelier d’Elena Caro. La restauration complète des candélabres du baldaquin est également en cours, et les travaux d’étude se poursuivent. une possible reproduction de l’ancienne tunique de Jesús Nazareno, dont les broderies ont été utilisées pour créer une robe de deuil pour la Virgen de la O.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *