jeu. Avr 18th, 2024

Trois mois après ce jour inoubliable de la Semaine Sainte à Séville, le souvenir du Santo Entierro Grande est toujours présent dans l’imaginaire des confréries et, en particulier, dans certaines des confréries qui ont participé à cet événement. Les jardins de l’église paroissiale de San Sebastián ont accueilli, mardi soir dernier, la présentation du film audiovisuel VICTORIAune œuvre qui inclut la participation de Nuestro Padre Jesús de la Victoria à la procession générale.

Comme cela s’est produit avec la Redención ou la confrérie du Santo Entierro elle-même, la confrérie de La Paz a également voulu réfléchir sur le nuage numérique -Il est symptomatique et éclairant que les plus jeunes confréries aient opté pour ces formats – un jour qui sera mémorisé par les confréries d’aujourd’hui et connu par les générations futures. Cet audiovisuel a d’autant plus de valeur qu’il s’agit de la première participation historique de cette corporation au Santo Entierro Grande, un événement qui remonte à 1850 et qui n’a été organisé que dix fois, y compris cette année.



Le confrérie a partagé, pour l’instant, le documentaire scindé : deux vidéos différentes montrent les voyages aller et retour du Señor de la Victoria, qui présentait une iconographie différente de celle du dimanche des Rameaux : avec une couronne d’épines, des potencias, une tunique brodée et un mantolín. Dans la partie correspondant au le voyage aller -le plus nouveau et le plus extraordinaire-. des moments tels que le départ de la procession elle-même, son parcours à travers les Jardins de Murillo, la rue San José ou le quartier de Boteros et la Plaza del Cristo de Burgos, ainsi que son passage par la Encarnación, sont projetés.

La vidéo correspondant à la L’itinéraire de retour part de la Plaza del Triunfo, toujours sans accompagnement musical, et son parcours passe par la rue San Fernando, le parc María Luisa et les derniers mètres de la rue Río de la Plata avant de revenir à son siège canonique. Un documentaire qui permettra aux frères et sœurs d’El Porvenir de récupérer des images dont Dieu seul sait si elles se reproduiront un jour et si nos yeux les verront un jour.

L’audiovisuel de l’aller ; vous pouvez le visionner en cliquant sur ce lien.   Le voyage de retour, en revanche, ; est disponible en cliquant ici.  

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *