lun. Mai 20th, 2024

À Ciudad Jardín, on fait la fête. La Vierge du Rosaire, de la Hermandad de la Milagrosa, a soixante ans. C’est le 5 juillet 1963 que son auteur, Francisco Buiza, a achevé l’exécution de cette image douloureuse, qui défile dans les rues de son quartier tous les samedis de la Passion depuis quelques années. Pour promouvoir la célébration de cet anniversaire, la corporation a organisé, il y a quelques semaines, une cérémonie de remise de prix. vénération extraordinaire de la Vierge, qui était habillée à l’image et à la ressemblance de cette année 1998, année où elle est sortie pour la première fois en procession accompagnant le Corpus Christi paroissial.

La Vierge douloureuse portait, entre autres pièces, le sac du torero de Gitanillo de Triana et le manteau de brocart de fleurs de la Virgen de la Estrella, tous deux appartenant à la Hermandad de Torrijos, à Valencina de la Concepción ; le manteau de la Virgen de Gracia y Amparo et le transfert d’un diadème de la Virgen del Mayor Dolor de la confrérie de Las Aguas.



Une image qui nous a ramenés un quart de siècle en arrière et qui a servi à diffuser l’histoire jeune mais prometteuse de cette confrérie de notre Semaine Sainte.

Buiza et la Vierge du Rosaire

La Vierge du Rosaire a été réalisée par Francisco Buiza en 1963, comme on peut le lire sur une boîte en bois. Cependant, il existe certaines théories quant à l’origine de cette imageselon certains spécialistes de nos confréries, comme Rafael Jiménez Sampedro. L’une d’entre elles suggère qu’elle a été commandée pour la collection privée d’une famille de Triana, tandis que d’autres hypothèses suggèrent que l’artiste l’a réalisée de son plein gré, soit pour la conserver dans son atelier, soit pour la vendre à une date ultérieure.

Ce qui est certain et vrai, c’est que dans les années 1970, le célèbre huissier de la Maestranza, Joaquín Zulueta Trigo, en fit don à la paroisse de La Milagrosa.où elle est toujours restée. La première procession, comme nous l’avons dit, a eu lieu en 1998, il y a vingt-cinq ans. En 1999, Darío Fernández l’a restaurée en modifiant considérablement la sculpture originale, en remplaçant l’ancien chandelier et les articulations des bras. Il a également profité de l’occasion pour la repolymériser et ajouter de nouvelles languettes et déchirures.

En 2000, l’image commence à apparaître au mois d’octobre. Cinq ans plus tard, pour la première fois, elle a été portée sous un dais le dimanche de la Passion, et depuis 2009, elle est portée le samedi de la Passion. Les cultes ont lieu pendant la première semaine d’octobre, la semaine la plus proche étant le jour de sa fête, le 7 octobre.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *