mar. Avr 16th, 2024

(par Davide Colotti). Les quarts de finale du BSN sont archivés à Porto Rico. Quatre équipes restent en lice pour le titre, et étonnamment, il n’y a pas de Piratas de Quebradillas, les dominateurs de la saison régulière, dont ils ont accumulé les prix personnels.

Les Gigantes de Carolina, les Mets de Guaynabo, les Vaqueros de Bayamón et les Atléticos de San Germán accèdent à l’avant-dernier acte de la saison. Toutes les séries d’après-saison portoricaines se jouent au meilleur des sept matchs. Le récapitulatif des quarts:

Piratas de Quebradillas-Gigantes de Carolina 2-4

La grande surprise des quarts de finale. Les Piratas, bien partis pour remporter le titre, ont cédé en six matchs face à Carolina, le quatrième et dernier qualifié de sa conférence, la Sección B. Fraîchement nommé MVP de la saison régulière, Brandon Knight (18,2 points de moyenne en quarts, contre 24,4 en saison régulière) a été partiellement gêné par une blessure, mais le défenseur de l’année, Hassan Whiteside (27,2 ppg), qui portait l’équipe sur ses épaules, s’est montré à la hauteur. Effort vain, la Caroline en a plus et domine la série, malgré la plus faible moyenne de points (81,7) parmi les huit prétendants au titre. Ce n’est pas Wayne Selden (10,5 ppg) https://pianetabasket.com/tiro-libero/porto-rico-da-un-italiano-all-altro-wayne-selden-a-carolina-al-posto-di-jaron-johnson-276362 qui est le fer de lance des Gigantes, mais l’ancien joueur NBA de longue date Mike Scott, qui termine la série avec une moyenne de plus de 21 points et 11 rebonds.

Mets de Guaynabo-Capitanes de Arecibo 4-0

La rencontre entre les deuxièmes de la Sección B et les deuxièmes de la Sección A a été sans histoire. Guaynabo a dominé avec une moyenne de 13 points par match. Les « trois grands » Creek (18,8 ppg), Cousins (18+7r) et Browne (13+10,8a) ont été remarquables. Ajoutez à cela un Jaysean Page à 21 points de moyenne, et la série devient injouable. Pour les Capitanes, avec Paris Bass en demi service et Walter Hodge peu performant, l’ancien joueur de Reggio Emilia Chinemelu Elonu, agrégé pour les playoffs pour faire le sale boulot sous les parquets, était de retour.

Lire aussi:  FIP, mesures disciplinaires pour la Serie B 2022/23 - 20ème jour

Vaqueros de Bayamón-Indios de Mayagüez 4-1

Pas de surprise dans l’autre quart de finale. Les vainqueurs de la Sección B ont tenu tête aux Indios, qui s’étaient qualifiés de justesse grâce à un barrage contre les Leones de Ponce. https://pianetabasket.com/varie/bsn-al-via-i-playoff-a-porto-rico-i-nomi-da-tenere-d-occhio-e-il-recap-della-regular-season-276496

Habituelle répartition collective des efforts chez les Vaqueros, avec 5 joueurs au-dessus de 12 points de moyenne (Thompson, Wiley, Doolittle, Rodriguez et le sixième homme de l’année Romero). Tout est à refaire et des équilibres difficiles à trouver pour les Indios, contraints de changer les deux étrangers au lendemain des playoffs. La perte de DJ Hogg, qui a fait ses adieux en direction de la Summer League, excellemment remplacé par le vétéran ‘italien’ Malachi Richardson, a été sanglante, mais cela n’a pas suffi.

Atléticos de San Germán-Cangrejeros de Santurce 4-3

La seule série à se terminer dans la bella. La star des Atléticos, Rondae Hollis-Jefferson (20ppg+8rpg+4apg), a été mise à mal lors des matchs 6 et 7. Pas de problème, avec un Nate Mason en format MVP : le joueur extérieur affiche une moyenne de plus de 28 points sur les 7 matchs et enflamme le challenge avec Emmanuel Mudiay (20,7 ppg) qui culmine avec un match 3 à 37 points pour les deux. Angel Matias (17,4 ppg) et Kenneth Faried (14,7 points et la première position dans la moyenne des rebonds à presque 14) soutiennent Mudiay, mais Mason (27 points, 8 rebonds et 5 passes) et ses associés défendent le terrain facteur dans le match 7 (78-74).

La photo des demi-finales :

Mets de Guaynabo-Gigantes de Carolina

Vaqueros de Bayamón-Atléticos de San Germán

Lire aussi:  EL - Alba perd à PalaDozza, mais quel dernier quart d'heure par Matteo Spagnolo

LEADERS STATISTIQUES DES QUARTS DE FINALE

Points

1) Nate Mason (Atléticos) 28.4

2) Hassan Whiteside (Piratas) 27,2

3) Malachi Richardson (Indios) 21,8

4) Mike Scott (Gigantes) 21,3

5) Jaysean Page (Mets) 21

Rebonds

1) Kenneth Faried (Cangrejeros) 13,9

2) Hassan Whiteside (Piratas) 13,7

3) Mike Scott (Gigantes) 11,2

4) Kristian Doolittle (Vaqueros) 10,4

5) Olufemi Olujobi (Indios) 9,6

Assistance

1) Gary Browne (Mets) 10,8

2) Javier González (Vaqueros) 6.4

3) Emmanuel Mudiay (Cangrejeros) 6

4) Tremont Waters (Gigantes) 5.8

5) Nate Mason (Atléticos) 5.3

Arrêts de jeu

1) Hassan Whiteside (Piratas) 3.7

2) Chinemelu Elonu (Capitanes) 3

3) Kenneth Faried (Cangrejeros) 2,7

Volé

1) Gary Browne (Mets) 2.2

2) DeMarcus Cousins (Mets) 2

3) Rondae Hollis-Jefferson (Atléticos) 1.8.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *