jeu. Juin 13th, 2024

Vous êtes un fervent partisan du « vert » partout et en tout lieu ? Alors la voici, la voiture au toit solaire : c’est la nouvelle Toyota Prius a été présentée à juste titre à Hambourg, l’une des pierres angulaires de la durabilité en Europe. Et si, au cours de ces 25 années de bons et loyaux services, quelqu’un a froncé le nez à son passage, il doit savoir que la nouvelle Prius a choisi un bon chirurgien esthétique et qu’elle s’est nettement embellie. Elle est plus courte, plus basse, plus large et a un empattement plus long que le modèle qu’elle remplace : 4,60 mètres de longueur, 1,78 de largeur, 1,42 de hauteur et 2,75 mètres d’empattement. Capot, toit et arrière reliés par une ligne continue, pare-brise et lunette arrière inclinés, reliés par une sorte d’arche, et queue tronquée : la ligne est désormais celle d’un coupé 4 places  qui sera proposé uniquement des hybrides rechargeables et non plus des hybrides complets.  Le système hybride rechargeable de la nouvelle Prius se compose d’un moteur essence 2.0 quatre cylindres de 152 ch, associé à un moteur électrique de 163 ch pour une puissance totale de 223 ch, une accélération de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes et une vitesse maximale de 177 km/h. Et pour compléter la carte d’identité, une autonomie maximale en mode 100% électrique de 86 km, jusqu’à une vitesse de pointe de 130 km/h.

Mais les panneaux solaires ?  Si vous choisissez la Prius en version « Lounge+ », comme celle que nous avons eu la chance de tester en Allemagne, le toit à panneaux solaires est de série. comme celle que nous avons eu la chance de tester en Allemagne, le toit à panneaux solaires est de série et, par temps clair, l’énergie stockée permet à la voiture de parcourir 8 kilomètres supplémentaires sans aucune émission.  Mais il est vrai aussi que la voiture dispose d’un système de régénération active qui récupère l’énergie électrique en ajustant la décélération du véhicule en fonction des caractéristiques du parcours (montées, descentes, virages) et du trafic dans lequel il circule.

Incitation.  Il est important de savoir que les 11 g/km d’émissions de CO2 permettent à la nouvelle Prius d’accéder aux primes d’État réservées aux voitures électriques : 5 000 euros avec mise à la casse, 3 000 euros sans mise à la casse. Prix à partir de 42.200 euros  pour la Prius ‘Active’, dont l’équipement de série comprend des jantes en alliage de 17 pouces, des phares full LED, un écran tactile central de 12,3 pouces, des sièges chauffants et les systèmes d’aide à la conduite du pack ‘Toyota Safety Sense’. La Prius « Lounge » est proposée à partir de 43 700 euros, tandis que pour la Prius « Lounge+ », il faut compter au moins 50 000 euros. Cette dernière est toutefois équipée de panneaux solaires sur le toit, de sièges en cuir vegan et du système « Remote Parking ».

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *