mer. Mai 22nd, 2024

Les travaux de restauration de l’église de l’Annonciation se poursuivent. A cet égard, le Conseil de direction de de la Confrérie de la Valléequi a son siège canonique dans cette église située au centre de la ville, a entretenu une relation de confiance avec la communauté. avec les responsables de ces travaux de conservation pour recevoir des informations actualisées sur l’avancement des travaux et leur programmation.

Selon la corporation du Jeudi Saint, « il convient de souligner que aucun impact sur l’utilisation normale de l’église n’est prévu. jusqu’à l’achèvement des travaux, dont l’échéance est toujours fixée à la fin de l’année 2023″. Pour le reste, les interventions mineures, telles que les la fixation des peintures dans la partie supérieure du chœur ont été programmées pour le mois d’août, afin que cela n’ait pas d’impact sur les activités de l’Archiconfraternité. Après la réunion, une visite des toits de l’église a été effectuée, où tous les détails ont été expliqués in situ.



Les travaux porte sur la restauration des toitures car elle est considérée comme la plus haute priorité pour éliminer l’humidité existante dans le bâtiment, causée principalement par la perte de masse dans les corniches du bâtiment qui empêchent l’évacuation de l’eau et le mauvais état des vitraux et d’autres éléments de la lanterne qui permettent à l’eau de pénétrer à l’intérieur. Cette situation affecte directement l’état des matériaux de construction et des peintures murales de l’église, entraînant une détérioration de l’élément patrimonial. Les interventions proposées visent à réparer les pathologies et à récupérer les valeurs patrimoniales du BIC.

Le ont commencé en juillet de l’année dernière. et le programme des travaux s’articule autour de quatre grandes phases, allant des éléments situés à un niveau supérieur à ceux situés à un niveau inférieur. Ainsi, les travaux ont commencé par la restauration de la lanterne, de la coupole et de ses abords ; la restauration des tours, des escaliers intérieurs et l’anastylose de la balustrade située au niveau de départ de la coupole ; l’intervention sur le toit de la nef principale comprenant les parapets et les corniches et, enfin, l’intervention de conservation préventive sur les peintures murales intérieures sera réalisée.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *