jeu. Juin 13th, 2024

Séville a célébré hier l’une de ses dévotion la plus sincère et la plus profonde : Saint Antoine.qui, comme tous les 13 juin, est commémoré dans les paroisses, les confréries et, bien sûr, les familles. C’est une fête particulièrement importante dans la rue San Vicente, où se trouve le couvent franciscain de San Antonio (XVIe siècle et achevé au XVIIe siècle) et où la confrérie du Buen Fin a son siège.

Précisément, la corporation de San Vicente, conformément à son règlement, a célébré hier soir la fonction solennelle et la procession qui s’en est suivie. avec l’image du saint, réalisée de manière anonyme. Une sculpture récemment restaurée par Carmen Bahima et Alberto Pérez Rojas, dans le cadre de travaux commencés en décembre dernier.



À 18 h 45, l’office a été célébré par Fray Luis Vicente García Chaves, directeur spirituel de la Confrérie, qui occupait la cathèdre. Après la messe, le pain a été distribué, comme le veut la tradition, aux personnes présentes.. À 20 heures, la procession a commencé avec l’image dans les rues de la paroisse. Elle a visité l’église paroissiale de San Lorenzo, et a pris comme itinéraire la Plaza de San Antonio, Marqués de la Mina, Alcoy, Eslava, Parroquia de San Lorenzo, Plaza de San Lorenzo, Plaza de San Lorenzo, Juan Rabadán, Miguel del Cid, Plaza San Antonio, San Vicente, entrant vers dix heures du soir.

Dans la vidéo ci-jointe, réalisée par les collègues de Cruz de Guía de Cadena Ser, on peut voir le cortège franchir les derniers mètres du parcours accompagné par la fanfare de clairons et de trompettes. tambours de la Centuria Macarena, qui fait de même le mercredi saint après la crucifixion du Buen Fin. La marche sonne Pleitesía, Gitano.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *