mar. Avr 16th, 2024

La suspension de la procession du Fête-Dieu dans la commune sévillane de Carrión de los Céspedes continue de susciter la controverse. Cette fois-ci, c’est le Confrérie de la Vierge du Rosaire qui a publié un communiqué pour donner sa version de ce qui s’est passé ces derniers jours dans cette ville de la région d’Aljarafe, l’une des villes où la religiosité populaire a fait l’objet d’études par des anthropologues tels que Isidoro Moreno.

La corporation susmentionnée, dans cette lettre, nous rappelle que « depuis un certain temps, nous insistons sur le strict respect de nos règles, ce que le curé de la paroisse nous a rappelé et réitéré ces derniers jours ».



Le communiqué explique que la procession du Corpus Christi à Carrión a été reportée à demain, dimanche, quelques heures après la suspension de celle de Séville : « À deux heures du matin et une fois que l’église de Carrión a été fermée, la procession a été reportée à demain, dimanche. Vierge de la Consolation était arrivée à l’église paroissiale ». Cette image mariale est vénérée toute l’année dans son ermitage et est transférée dans l’église paroissiale pour les principaux cultes.

Les transferts

La Confrérie du Rosaire rappelle que le règlement de la Confrérie de la Consolation établit que le transfert doit avoir lieu la nuit précédant la procession eucharistique (à laquelle participe également la Vierge de la Consolation) et le retour la nuit du jour suivant. La fête du Corpus Christi ayant été reportée au dimanche en raison de la pluie, selon l’Hermandad del Rosario, le retour à l’ermitage « aurait dû avoir lieu le lundi 12 juin ».

Lire aussi:  Le nouvel auvent de Notre-Dame du Mont-Carmel sera inauguré en 2026.

« Vu l’annonce publique de la procession de la Vierge de la Consolation pour le vendredi 9 juin sans avoir célébré la procession du Corpus Christi par décision du curé, cette confrérie informe l’autorité ecclésiastique compétente pour faire respecter la réglementation en vigueur. Les décisions de l’autorité ecclésiastique relèvent exclusivement de sa responsabilité et de l’exercice de ses compétences », ajoute le communiqué, signé par le frère aîné du Rosaire, Miguel Ángel Benítez Rivero.

La Confrérie du Rosaire informe dans la lettre qu’elle a rendu visible à l’Archevêché, « la grief comparatif existant entre les confréries de la part du curé, puisque les unes sont invitées à se conformer scrupuleusement à ses règles et que les autres confréries se voient accorder un cortège processionnel non prévu dans les leurs. Notre confrérie prône l’égalité réelle ».

« Justice et droit ».

Il précise également que la suspension de la procession du Corpus Christi a été décidée par le curé de la paroisse et qu’à aucun moment la Confrérie du Rosaire n’est intervenue. Le communiqué conclut en défendant « l’harmonie et la coexistence » entre les habitants de Carrion, « pour lesquelles il est essentiel de maintenir la justice et le droit, conformément à la vérité ».

La suspension du Corpus Christi 2023 à Carrión est un nouveau chapitre de la rivalité historique entre les deux confréries qui structurent socialement cette ville, étudiée par l’anthropologue Isidoro Moreno.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *