mar. Avr 23rd, 2024

L’industrie n’a pas enregistré de une baisse aussi importante de la production en glissement annuel (-7,2 % en avril). ) depuis juillet 2020 où la baisse avait été de 8,3%.
Au niveau mensuel, la baisse de 1,9% en avril est la plus forte depuis septembre 2022 (-2,2%).

LE RAPPORT ISTAT 

Le bilan, souligne l’Istat, est également négatif pour les trois derniers mois. « Même en termes tendanciels, nets des effets de calendrier, note l’institut statistique, on observe une baisse marquée. Au niveau sectoriel, la baisse pour l’énergie et les biens intermédiaires est très importante, tandis que la baisse pour les biens d’équipement est contenue.

Les seuls secteurs d’activité économique en croissance tendancielle sont la fabrication de matériel de transport (+5,7%), la fabrication de coke et de produits pétroliers raffinés (+2,1%) et la production de produits pharmaceutiques de base et de préparations pharmaceutiques (+0,6%).

Les baisses les plus importantes ont été enregistrées dans l’industrie du bois, du papier et de l’imprimerie (-17,2%), la production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air (-13,6%) et la fabrication de produits chimiques ainsi que la métallurgie et la fabrication de produits métalliques (-10,9% pour les deux secteurs).

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *