sam. Avr 13th, 2024

Une situation en quelque sorte inédite. Peu de Sévillans se souviennent d’une Fête-Dieu sous la pluie. Et cette année 2023 pourrait devenir un précédent. Les prévisions météorologiques annoncent un risque élevé de précipitations pour la veille et la fête eucharistique.qui se dérouleront mercredi et jeudi prochains. Cette instabilité pourrait entraîner la suspension de la procession et affecter le concours d’autels et de balcons qui s’est déroulé l’après-midi de la veille, ainsi que le transfert des images sacrées qui y président.

Au cours d’une année marquée par la sécheresse, la pluie pourrait compromettre l’une des principales célébrations religieuses de Séville. L’Agence météorologique de l’État (Aemet) prévoit de la pluie le mercredi 7 et le jeudi 8 juin. Ces jours-là, la veille et la fête de la Fête-DieuUne solennité à laquelle la ville se prépare depuis la fin de la Foire, avec la mise en place des portes de la Plaza de San Francisco.



Pour le mercredi 7 juin, veille du Corpus Christi, le risque de pluie est de 90 % jusqu’à midi. À partir de midi et jusqu’au soir, ce pourcentage est réduit à 40 %. Le lendemain, jour de la fête du Corpus Christi, dans la capitale de Séville et dans d’autres municipalités de l’archidiocèse (comme Marchena, Gines, La Puebla del Río, Olivares et Carrión de los Céspedes, entre autres), les perspectives sont très similaires. Dans la matinée, la probabilité de pluie atteint 95%. À partir de 12 heures, elle se maintiendrait à 75 %.

La procession, jusqu’à la dernière minute

Cette prévision doit être prise avec prudence car elle est faite trois jours avant la célébration de l’Eucharistie et deux jours avant la veille, bien que tout indique que ce seront deux jours marqués par l’instabilité météorologique, ce qui peut modifier les plans prévus pour ces dates.

Quant à la processionl’archevêché indique que la décision concernant une éventuelle suspension sera prise par le Chapitre de la Cathédrale à l’heure de départ, 8h30.en fonction des conditions météorologiques du moment. Le pontifical sera célébré à l’autel du Jubilé de la cathédrale, avec la traditionnelle danse des Six. La procession avec le Saint-Sacrement pourrait, en tout état de cause, se dérouler à l’intérieur de l’église métropolitaine, comme ce fut le cas pendant les années de la pandémie.

Le concours d’autels

En ce qui concerne le concours d’autels, de vitrines et de balcons Les sources de la Delegación de Fiestas Mayores ont indiqué à ce journal que la question est actuellement à l’étude. Pour cette raison, une décision sera prise demain mardi. Tout porte à croire que l’événement aura lieu. Il faut tenir compte du fait que les autels seront installés le mercredi matin même, car ils seront installés sur la voie publique, un jour pour lequel on prévoit une forte probabilité de pluie, ce qui affecterait ce travail. Cela affectera également la décoration des balcons. La mise en place des vitrines sera moins affectée, car elle se fera à l’intérieur des établissements.

La pluie affectera également les les transferts d’images pour présider les autelscomme dans le cas de la Hiniesta Gloriosa (qui part de San Julián le mercredi après-midi pour arriver à l’hôtel de ville) et la Seigneur de la Sainte-Cène (tôt jeudi matin). Dans le cas de la corporation de San Julián, comme l’a appris ce journal, plusieurs alternatives sont envisagées au cas où les pluies de ce jour l’empêcheraient.

Lire aussi:  lorsque La Candelaria s'est réfugiée dans la chapelle de l'université

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *