dim. Avr 21st, 2024

« L’atténuation du risque d’extinction causé par l’intelligence artificielle devrait être une priorité mondiale au même titre que d’autres risques à l’échelle de la société tels que les pandémies et les guerres nucléaires. » Plus de 350 chercheurs et entrepreneurs en intelligence artificielle ont signé cette courte « Déclaration sur les risques liés à l’IA« publié par le Center for AI Safety, une organisation à but non lucratif fondée en 2022 et basée à San Francisco, en Californie.

Des responsables des entreprises les plus impliquées dans ce domaine l’ont également signée : Sam Altman d’OpenAI (entreprise de ChatGPT), Dario Amodei d’Anthropic, Demis Hassabis de DeepMind. Parmi les experts, on trouve des noms tels que Yoshua Bengio, une sommité de l’intelligence artificielle, et Geoffrey Hinton de l’université de Toronto. Tous deux avaient déjà signé de tels appels et manifesté leur inquiétude au cours des dernières semaines.

Il y a quelques jours, M. Altman a déclaré qu’il pourrait mettre fin aux activités de ChatGPT en Europe s’il était trop compliqué de mettre le service en conformité avec les nouvelles règles que l’UE est en train de préparer. Jeudi, il s’entretiendra directement avec Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *