mer. Mai 29th, 2024

Plus d’une demi-voiture par habitant. En Europe, le nombre moyen de voitures par habitant est passé de 0,53 à 0,57 en 2021.  En Italie  les chiffres sont encore plus impressionnants : il y a environ sept voitures pour dix habitants.  Notre pays occupe la troisième place en termes de taux de motorisation, juste derrière la Pologne et le Luxembourg. Les données publiées par Eurostat montrent toutefois une situation hétérogène, certaines régions étant plus motorisées (avec plus de 700 voitures pour mille habitants). Au sud, on trouve la Sicile, la Calabre et le Molise, au centre, les Abruzzes, l’Ombrie et la Toscane, et au nord, le Trentin Haut-Adige et le Val d’Aoste. Dans ce dernier cas, Eurostat souligne que le taux élevé de motorisation est influencé par des réglementations fiscales favorables. Dans toutes les autres régions, cependant, il y a au moins 600 voitures pour mille habitants. En Italie, il y a près de 40 millions de voitures en circulation  sur les routes.

Entre 2001 et 2021, la Roumanie a enregistré le taux de croissance annuel moyen du nombre de voitures particulières pour 1 000 habitants le plus élevé parmi les membres de l’UE (+5,4%), suivie par la Pologne (+4,5%). À l’autre extrémité de l’échelle, Malte et les Pays-Bas (+0,9 % chacun), l’Espagne (+0,8 %), la France et l’Italie (+0,7 % chacun), la Belgique et l’Autriche (+0,5 % chacun), l’Allemagne et le Luxembourg (+0,4 % chacun) et la Suède (+0,3 %) sont les pays qui ont enregistré des taux de croissance annuels moyens inférieurs à 1 %. En général, entre 2001 et 2021, les pays baltes, d’Europe centrale et orientale de l’UE ont connu une croissance plus élevée que les pays de l’UE occidentale. Il n’y a pas de différences substantielles dans la part des véhicules utilitaires (tracteurs, camions et véhicules spéciaux) entre les différents pays de l’UE.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *