mar. Avr 23rd, 2024

Depuis vendredi dernier, le siège du Cercle Mercantile et Industriel de Séville, rue Sierpes, accueille l’exposition La Mère de la Lumière : de Palerme au monde, trois siècles de dévotion. Il s’agit d’une exposition sur la dévotion à la Sainte Mère de la Lumière à travers une sélection de sculptures et de peintures réalisées par des artistes de renom.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du président du Círculo Mercantil, José María González Mesaqui était accompagné du vice-président de l’Académie de diplomatie, José Carlos Ruiz-Berdejo. Étaient également présents Carlos López Bravofrère honoraire de la Confrérie de la Lumière de Palerme, qui a brièvement partagé son expérience, et l’éminent mariologue et idéologue de l’exposition, Giovanni Lanzafameavec le commissaire de l’exposition, David Benítez González.



Parmi les pièces présentées dans l’exposition figurent un tableau de 1734 de Vito D’Anna, ainsi qu’un camée en corail de la fin du XVIIIe siècle appartenant à l’école napolitaine. L’exposition présente également deux médaillons en argent des orfèvres de Palerme, datant du début du 20e siècle.

Les gravures et les sculptures

Les visiteurs pourront également admirer une collection de gravures de la Virgen de la Luz datant des XVIIIe et XXe siècles, ainsi qu’une précieuse assiette en porcelaine du XVIIIe siècle avec cette image mariale, patronne de Palerme. Un autre élément remarquable est une sculpture post-baroque en bois de pin, appartenant à l’école de Quito.

L’exposition est complétée par diverses publications, gravures et peintures. Les œuvres de trois artistes de la province de Séville sont particulièrement remarquables : un palio brodé par le maître de l’école de Séville. Benjamín Pérez Pérez et deux tableaux des peintres Alejandro Forte et Antonio Arnidotous deux de Séville.

L’exposition restera ouverte jusqu’au dimanche 28 mai. Les heures d’ouverture sont, du lundi au vendredi, de 11h00 à 14h00 et de 17h00 à 21h00. Le dimanche, elle fermera à 14h00.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *