ven. Juin 14th, 2024

Les confréries du Cristo de Burgos et de la Pastora de Santa Marina figureront sur les couvertures du Corpus Christi de 2023 sur la Plaza de San Francisco pour commémorer le 450e anniversaire de la fabrication du Cristo de Burgos et le 250e anniversaire du Jubilé du Santísimo de la Pastora de Santa Marina. La ville de Séville est une sœur aînée honoraire de la confrérie basée dans l’église de San Pedro. Ce ne sera pas le seul hommage rendu aux confréries, puisque les couvertures porteront également le logo de l’Union européenne.;  Année du Patronage   au dos, par l’artiste José Manuel Peña, Dédié à la Hermandad del Cachorro en souvenir du 50e anniversaire de la sculpture de la Vierge .

À cela s’ajoutent les ; décorations de balcons et de vitrines   à l’occasion de la fête et des récitals de certains des groupes appartenant au Consejo de Bandas de Música Procesional de Sevilla, sans oublier le traditionnel concert de l’Orchestre de l’Opéra de Séville. Orchestre symphonique municipal de Séville la veille de; l Corpus  . Le délégué à la Gouvernance, aux Grandes Fêtes et à l’Aire Métropolitaine, Juan Carlos Cabrera, a assisté à la présentation des dessins des deux couvertures, accompagné des frères aînés du Cristo de Burgos, Alberto Martín Pérez, et de la Pastora, Andrés Martín. Le frère aîné du Cachorro, José Luis Aldea, était également présent, ainsi que des membres de la Commission du Corpus Christi, le groupe de travail mis en place par la mairie pour promouvoir la célébration de cette fête dans la ville.



Une couverture avec un petit oiseau inclus

Le premier des portails, le plus proche de la rue Sierpes, est dédié à la Hermandad del Cristo de Burgos à l’occasion du 450e anniversaire de la sculpture du Christ crucifié, comme cette confrérie l’avait demandé à la Delegación de Fiestas Mayores à l’époque. Pour sa construction, différents éléments architecturaux du temple où se trouve cette confrérie ont été pris comme référence.L’église paroissiale de San Pedro, de style gothique mudéjar, dont la construction a commencé au XIVe siècle et a été rénovée aux XVIe et XVIIIe siècles.

Sur la façade, on peut voir les armoiries de la Confrérie, ainsi que la devise JHS (Jesús Salvador de los Hombres). La hauteur totale de la porte est de 12,75 mètres et le passage de 5,80 mètres, tandis que la largeur est de 9 mètres et le passage de 3,50 mètres. Cet effort pour déplacer San Pedro sur la Plaza de San Francisco n’a pas fait disparaître le petit oiseau caractéristique caché dans l’un des carreaux de la façade de l’église, et il est de tradition que les passants qui passent devant ce temple s’arrêtent pour le chercher.

Quant à celle qui se trouve face au Banco de España, elle rendra hommage au 250e anniversaire du Jubilé du Saint-Sacrement de la Pastora de Santa Marina, la première confrérie à avoir une rue qui lui est dédiée dans la ville de Séville.

Pour la décoration artistique de cette porte, des éléments architecturaux ont été choisis dans la chapelle de la rue Amparo, de style maniériste, qui appartenait à l’ancien hôpital clérical (XIVe siècle). La porte mesure 12,75 mètres de haut et 9 mètres de large, avec une hauteur de passage de 5,8 mètres et une largeur de passage de 3,50 mètres.

La construction des portails et de l’autel que présidera la Virgen de la Hiniesta Gloriosa a un budget d’environ 105 000 euros. Pour ériger ces structures, 1 500 heures de travail ont été effectuées et 4 200 mètres linéaires de tubes et un total de 403 mètres carrés de revêtement en aggloméré de bois ont été utilisés.

En ce qui concerne l’ornementation végétale, elle est basée sur l’utilisation de guirlandes, de genêts de boucherie et de bougainvilliers pour les poteaux de l’auvent ; de pétales de roses et de glaïeuls pour l’autel. Des guirlandes, des piques et des ornements végétaux variés seront également utilisés pour les portes.

Les groupes de musique

Au cours de cet événement, le programme des activités précédentes a également été présenté, notamment la musique, la décoration des bâtiments et le concours de balcons, de vitrines et d’autels, dont la période d’inscription se termine le 5 juin. Cette année, les prix ont été portés à un total de 15 000 euros. En outre, la mairie assurera un service de surveillance des autels présentés au concours de minuit à 8 heures du matin le 8 juin.

Comme les années précédentes, diverses institutions et entités s’associent à cet engagement d’embellissement de la ville en décorant des bâtiments symboliques tels que la Banque d’Espagne, la Casa de la Provincia, la Fondation Cajasol, La Caixa, l’Archevêché et la Giralda, ainsi que la Mairie elle-même avec la décoration de l’Hôtel de Ville et du Bâtiment Laredo, et les bâtiments des institutions situées sur l’Avenue. En outre, la Commission de l’Œuvre du Corpus Christi s’efforce d’encourager la décoration des hôtels et autres bâtiments touristiques situés le long de l’itinéraire.

En ce qui concerne le programme des activités, il convient de noter que, comme en 2022, elles seront avancées au lundi. Il s’agit d’activités organisées par la mairie à travers la zone des grandes fêtes et le quartier du Casco Antiguo, ainsi que celles organisées par d’autres entités et institutions telles que le Círculo Mercantil, le Conseil des confréries et des sœurs ou la cathédrale de Séville elle-même, pour profiter de la veille du Corpus Christi.

Comme d’habitude, la musique est le principal protagoniste des vêpres du Corpus Christi, avec des concerts donnés par certains des ensembles qui composent le Conseil des musiques de procession, tous les jours du lundi 5 au mercredi 7 juin. Ainsi, les 5, 6 et 7 juin, l’église de Los Terceros accueillera les concerts de la Banda de Cornetas y Tambores Pasión de Cristo, de l’Agrupación Musical Nuestro Padre Jesús de la Salud et de la Banda de Cornetas de Las Cigarreras, respectivement. Tous les concerts commencent à 21h30. Les Mercredi 7 juinl’orchestre de la Croix-Rouge donnera également un concert à 22h00 sur la Plaza de San Francisco.

Concert pour Nino Bravo, Franky el Saxo et Carmelo El Trompeta

Auparavant, à 21 heures, le traditionnel concert de l’orchestre symphonique municipal de Séville aura également lieu sur la Plaza de San Francisco. À cette occasion, l’orchestre proposera le programme « Recordando a Nino Bravo », un hommage au chanteur valencien, à l’occasion du 50e anniversaire de sa mort dans un accident de la route. Il s’agit également d’un hommage à Franky El SaxoFrancisco Pérez Aranda, et Carmelo la trompetteCarmelo Tortosa Cobos, deux musiciens qui faisaient partie de l’orchestre de Nino Bravo et qui, après sa mort, ont rejoint l’orchestre symphonique municipal de Séville.

Outre la direction de Francisco Javier Gutiérrez Juan, le concert comprendra également l’interprétation vocale de la chanteuse Serafín Zubiri.

Expositions

A cela s’ajoutent d’autres activités telles qu’une exposition à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau. Coronación Canónica de la Virgen de la Soledad de la Huévar del Aljarafe au Círculo Mercantil. du 3 au 11 juin ; le visites guidées des autels l’après-midi du 7 juin organisées par le district de Casco Antiguo ; ou la visite de la cathédrale pour contempler les processions du Corpus Christi, également l’après-midi du 7 juin, où il y aura également des visites guidées des autels. ; La Hiniesta Gloriosa est également organisée   de l’église paroissiale de San Julián à la Plaza de San Francisco pour présider l’autel qui est dressé chaque année à partir de 19h00.

Le 8 juin, la procession du Corpus Christi suivra son parcours habituel à partir de 8h30, avec l’itinéraire suivant : Catedral, Avenida de la Constitución, Plaza de San Francisco, Sierpes, Cerrajería, Cuna, Plaza del Salvador, Villegas, Francos, Placentines, Argote de Molina, Alemanes, Cardenal Amigo Vallejo et Plaza Virgen de los Reyes.

Comme les années précédentes, l’ensemble de musique ancienne Ministriles Hispalensis interprétera plusieurs pièces à trois endroits différents de la procession. Il s’agit de musique avec les instruments et le style d’interprétation des chapelles instrumentales du 15e au 17e siècle. La base de leur formation instrumentale est constituée par les cornemuses, les shawms, les sacqueboutes et les bajones, bien qu’ils soient complétés par des instruments à cordes, à clavier et à percussion lorsque le répertoire l’exige. Les ménestrels faisaient partie des chapelles des plus importantes cathédrales européennes de l’époque et leur mission principale était d’accompagner le chœur pendant les services liturgiques, bien qu’ils aient également participé séparément aux processions et à d’autres événements civiques.

À partir de 12 h 30, la procession de retour du mystère de la Sainte Cène aura lieu à Los Terceros et, à partir de 20 h, celle de la Virgen de la Hiniesta Gloriosa à San Julián.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *