lun. Mai 20th, 2024

La Confrérie de La Esperanza de Triana entreprend à partir de ce vendredi une importante rénovation de la Chapelle des Marins. Dans le but de continuer à doter son siège canonique de l’excellence artistique et ornementale appropriée, un projet de dorure du retable du Santísimo Cristo de las Tres Caídas vient d’être approuvé, ainsi qu’une intervention dans la nef sacramentelle pour la doter d’une nouvelle disposition, d’une nouvelle ornementation et d’une meilleure accessibilité. Les travaux seront réalisés sous la direction artistique des frères Francisco Javier Sánchez de los Reyes et José Ignacio Sánchez Rico, et sous la direction technique des architectes Aurelio Gómez de Terreros Guardiola et Rafael Galiano Rodríguez.

Après avoir entrepris l’ambitieuse rénovation du Camarín de la Virgen, qui est toujours en cours d’élaboration et d’exécution, l’équipe de l’ICOMOS a décidé de mettre en œuvre un projet de rénovation de l’édifice. ; qui permettra aux fidèles d’atteindre les semelles de la Dolorosa  la confrérie a décidé de poursuivre l’amélioration de son siège canonique. Les premiers travaux prévus concernent le retable du Cristo de las Tres Caídas. Les travaux, qui débutent ce vendredi, dureront environ deux ans. Le gros des travaux sera terminé pour Pâques 2024 et un panneau sera installé pour séparer les travaux afin que la chapelle ne doive pas être fermée pour le culte.



À cette fin, le retable sera démonté et enlevé afin de procéder à sa dorure, en or fin de première qualité du fabricant italien Giusto Manetti, 20 grammes de 23 ¾ carats, par le Taller de Dorado y Restauración Paco Pardo S.L., et à la polychromie à l’huile, à la dorure à l’or 23 ¾ carats et à la stéphanisation de son imagerie. Le médaillon de la Virgen de los Mareantes sera réalisé par son auteur Lourdes Hernández, tandis qu’Encarnación Hurtado se chargera du reste des images qui composent l’ensemble ornemental.

Ensuite, deux images de San Francisco de Paula et San Jacinto seront sculptées en bois de cèdre, polychromées à l’huile, dorées à l’or 23 ¾ carat et étuvées de manière traditionnelle par Encarnación Hurtado pour les chapelles existantes dans le tiers supérieur du retable, en référence à deux des temples dans lesquels la confrérie a résidé tout au long de son histoire.

L’intervention dans la chapelle du Santísimo Cristo de las Tres Caídas servira à la doter des mêmes conditions de sécurité incendie que celles déjà installées dans celle de la Vierge. Elles ont une marge de sécurité de 120 minutes, grâce à la porte coupe-feu et au système de brouillard d’eau au cas où la température à l’intérieur de la chapelle dépasserait 72 degrés, ainsi qu’aux détecteurs optiques d’incendie.

L’intervention permettra de réaliser l’un des principaux souhaits de la confrérie. La hauteur à laquelle se trouve l’image du Christ sera abaissée afin de garantir une plus grande proximité avec les fidèles. Cette mesure a été très demandée par les frères et les fidèles. L’entrée de la chapelle sera agrandie afin de garantir une meilleure vue du Christ et de faciliter l’accès continu à l’intérieur de la chapelle pour la vénération ou le baiser.

Afin de donner une forme de croix latine au plan de la chapelle des Marins, architecture utilisée dans les églises catholiques dont la nef centrale est plus longue que le transept, l’autel du Christ présidera désormais la nef de l’épître. À cette fin, la nef sacramentelle sera réaménagée pour le culte et dotée d’une nouvelle ornementation en accord avec l’esthétique et l’architecture du reste de l’église, qui comprendra deux nouveaux balcons.

Cette réforme ambitieuse concernera la sacristie, qui sera agrandie et déplacée de son emplacement actuel vers la zone où se trouvent actuellement le retable du Cristo de las Tres Caídas et l’accès actuel aux vestiaires, ce qui la rendra plus grande et la placera dans un espace plus proche de l’autel de la célébration.

Les travaux sont complétés par la construction d’un nouveau columbarium, l’actuel ayant vu sa capacité réduite ces dernières années, car insuffisante. Grâce à cette rénovation, la chapelle des Marins sera équipée d’un ascenseur qui garantira aux personnes à mobilité réduite l’accès à cette partie de la maison de la confrérie et au nouveau columbarium. Enfin, une nouvelle armoire sera créée pour accueillir le trousseau du Cristo de las Tres Caídas et de la Virgen de la Esperanza.

Parallèlement, Daroal et Jesús Alcarazo continuent de travailler à la décoration et à l’ornementation du camarín de la Esperanza en vue de sa future bénédiction et de son ouverture aux fidèles.

By Nermond

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *